Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Bien choisir : Quelle taille pour mon casque ?

On dit que le casque est la première carrosserie du motard. Autant bien la choisir, car bien avant son esthétique, un casque a pour vocation de protéger la tête de celui qui le porte. Et une taille et une forme bien adaptées sont la première des sécurités !

Heaume, sweet heaume ? Avant de trouver le modèle qui saura protéger votre tête, il convient de vous la mesurer, la tête. Pour cela, prenez un mètre de couturière et mesurez votre périmètre crânien en plaçant le mètre environ 2 centimètres au-dessus des sourcils. Pour le reste du crâne, faites bien attention à passer sur la partie la plus large de votre tête, notamment si vous avez une bosse à l'arrière du crâne. Une fois la mesure obtenue, reportez-vous au tableau d'équivalence pour connaître votre taille.

Quelle forme de casque pour ma tête ?

Mais c'est bien connu, il n'y a pas que la taille qui compte, et c'est encore plus vrai pour un casque. Qu'il soit intégral, modulable ou jet, le casque a une calotte interne à la forme spécifique. Cette calotte ne peut pas être universelle. Si vous avez une tête plutôt ronde, vous ne supporterez pas un casque prévue pour une forme de crâne allongé.
Une fois en place, le casque ne doit pas générer de douleurs ou de gênes sur la tête. C'est à dire qu'au niveau du front, des tempes ou de l'arrière du crâne, le casque doit être légèrement en contact, mais pas occasionner de "point dur". Si tel était le cas, ce serait un calvaire au bout de 5 minutes de roulage. En cas de gêne, essayez la taille au dessus.
Inversement, un casque trop grand ne servira à rien en cas de chute et sera bien peu confortable en roulant car il reculera à chaque accélération et basculera sur le nez au freinage (regardez à ce sujet notre vidéo explicative). Rigolo cinq minutes, et encore. Pour être à la bonne taille, le casque doit vous serrer les joues. Pas à vous mordre les joues, mais la pression doit être sensible. En effet, les mousses vont se tasser avec le temps, et un casque trop juste le premier jour va rapidement devenir trop grand. Petit détail : une fois le casque en place, il est conseillé de disposer d'un espace de la largeur de deux doigts entre le menton et la mentonnière. Pourquoi ? Pour laisser de la marge en cas de chute sur la face, car le casque reculera immanquablement.

« Et alors, je prends quoi moi ? »

On résume ? Pas de point dur sur les os du crâne, une pression non exagérée mais présente sur les joues, et c'est parfait pour la forme et la taille. Si vous hésitez encore, vous pouvez consulter les multiples présentations de casques sur le site et les essais de la Rédac' pour arrêter votre choix selon vos propres critères et nos notations.

Équivalence entre le périmètre crânien et la taille du casque

Ce tableau est là pour donner des valeurs indicatives, mais il peut y avoir des variations entre les marques, et même entre certains modèles dans une même marque.

Périmètre crânien (cm) 51/52 53/54 55/56 57/58 59/60 61/62 63/64 65/66
Taille du casque
XXS XS S M L XL XXL 3XL

Vidéo d'exemple pour un casque à la bonne taille

Pour mieux vous rendre compte de ce que donne un casque non adapté, voici une vidéo faite avec un casque trop grand, puis à la bonne taille. S'il bouge autant à l'arrêt, imaginez en roulant, ou sur une chute.

Dans la même rubrique, retrouvez nos autres conseils pour choisir son équipement.