Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Info

Revenir à l'accueil

Protection : Les policiers à moto changent de tenue

Info - Publié le lundi 19 octobre 2015 à 11:25 par Ludovic Vidal

Après les gendarmes, c'est au tour des motards de la police de recevoir un nouvel équipement officiel. Ils vont troquer les bottes de cheval contre un vrai équipement de moto, plus protecteur comprenant notamment un blouson à airbag. Parfait ? Pas si sûr.

Police à moto : Nouvelle tenue de protectionOubliez les chemisettes et les bottes de cavalerie : la police nationale se modernise ! Certains diront que ce n'est pas trop tôt. Il est vrai que quand on passe sa journée sur une moto, rouler avec une protection convenable semble être le minimum. Dorénavant, les motards porteront, entre aurtes, des bottes spécifiques et un blouson, avec airbag.

Une tenue mieux adaptée aux contraintes du métier


Police à moto : Nouvelle tenue de protection avec airbagLa police emboîte ici le pas à la gendarmerie qui, en 2011, faisait enfin le nécessaire pour protéger ses motards. Après une version très spécifique du modulable Schuberth C3, c'est le reste de la tenue qui évolue. En commençant par les bottes. Terminé les bottes de cavalerie ! Place à des bottes moins hautes mais coquées, comme celles dont disposent à présent les gendarmes. Mais c'est plus haut qu'on aura le plus gros changement. Fini les manches courtes, place à un vrai blouson, doté d'un airbag filaire.
Le passage à un blouson airbag à déclenchement conventionnel (par câble) peut sembler étrange, car il imposera des manipulations supplémentaires à chaque descente de moto. Outre le coût unitaire (car il faudra équiper 2 400 motards), l'obligation d'associer un airbag électronique à UNE moto a sans doute imposé le câble face aux airbags sans fil, qu'ils soient autonomes ou pas.

Un airbag à la protection perfectible


Comme pour la gendarmerie, le blouson fourni par Leominor, est dérivé de la technologie de Hit Air. Ce qui nous oblige à répéter notre réserve d'il y a 4 ans.
Car, si le gilet, comme celui des gendarmes, utilise une technologie adaptée pour lui permettre de se gonfler plus rapidement que le modèle grand public (dont vous pouvez retrouvez ici le test complet), on retrouve ce manque de protection flagrant sous la nuque, à hauteur des omoplates (voir notre photo), qui ne rassure guère pour les conséquences d'un choc à ce niveau. Si rare soit-il.

Police à moto : Nouvelle tenue de protection

Sources : Europe1 et BFMTV

Vos commentaires




Derniers commentaires