Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Info

Revenir à l'accueil

Essai casque Shoei X-Spirit III : 1res impressions

Info - Publié le mardi 16 février 2016 à 18:30 par Ludovic Vidal

Attention, bombe technologique ! Shoei semble décidé à chambouler la catégorie et assommer la concurrence avec cette 3e génération du X-Spirit. Revue de détail d'un casque qui fera date. Ne serait-ce que par son intérieur réglable en mode route ou piste.

L'essai dynamique complet est en ligne


Casque moto racing Shoei X-Spirit IIITrès attendu, le Shoei X-Spirit III aligne les nouveautés comme certains pilotes alignent les pendules. Avant de partir le tester sous la chaleur d'un circuit ensoleillé, nous nous devions d'en faire le tour dès son arrivée dans nos locaux. Impossible de résumer nos premières impressions à une pesée et quelques photos tant cette nouveauté va, sans aucun doute, poser de nouveaux jalons dans cette catégorie primordiale pour la marque japonaise. Cette troisième version enterre les précédentes et compte faire de même avec la concurrence.

Shoei X-Spirit III : Vitesse, vitesse et vitesse


Casque moto racing Shoei X-Spirit IIILes premières photos fournies par Shoei laissaient entrevoir un intégral réellement sculpté par le vent. Une fois le X-Spirit III en mains, impossible de ne pas imaginer que seule la soufflerie a décidé de son look. Quel que soit l'angle sous lequel on le regarde, les lignes et les ailerons évadés d'un film de science-fiction dissipent les éventuels doutes. Ce casque est fait pour une seule chose : le chrono dans des conditions optimales. Avec 1 395 grammes sur la balance (en taille M), Pinlock et bavette compris, il s'avère relativement léger compte tenu de l'épaisseur de ses mousses. Des mousses dont on peut modifier l'inclinaison dans le calottin. le réglage "piste" basculant le casque de quelques degrés en arrière, pour augmenter encore le champ de vision vers le haut, crucial quand on chasse les millièmes. L'angle de vision vertical total (60 °), identique à celui du NXR, est ici très relevé, passant à 50°. Avec l'intérieur en mode "course", on atteint même 55° ! De quoi garder le nez dans la bulle sans se tordre le cou pour bien voir la trajectoire. Sur route en revanche, cela condamne quasiment la vision vers le bas et les compteurs. S'il fallait encore se convaincre qu'il s'agit d'un modèle de piste.

Un champ de vision (très) relevé


Casque moto racing Shoei X-Spirit III : Mousses réglablesPour modifier l'inclinaison des mousses, Shoei utilise un système astucieux de boutons pression ajustables au maniement très simple. Sur la photo ci-contre, la mousse de droite illustre un réglage piste, l'équivalent étant à faire sur l'arrière de la coiffe (voir ici et ). Shoei a également revu les aérations. Là où la ventilation arrière du X-Spirit II comptait 2 ouvertures, on passe ici à 4 larges aérations sous les spoilers supérieurs, obligatoirement ouverts. On imagine qu'en ouvrant les ventilations frontale et supérieure, l'effet Venturi offrira un sacré renouvellement d'air. Nous confirmerons cela très prochainement puisque ce casque sera testé dans des conditions assez extrêmes. Au niveau de la bouche, on passe à deux ventilations distinctes : une pour l'écran et une qui débouche dans les mousses de joue (voir ici)

Un intérieur inclinable pour la piste


Casque moto racing Shoei X-Spirit III : Verrouillage d'écranCe dernier reçoit d'ailleurs un système de sécurité plutôt accessible, avec un verrouillage franc. Livré de série en version 2D, il permet donc l'utilisation de Tear-Off, ce que les pistards apprécieront. C'est une première chez le fabricant, la bavette est secondée par un aileron inférieur (amovible) augmentant sensiblement la taille de la mentonnière, là encore pour améliorer l'aérodynamisme du casque et sans doute limiter le niveau sonore, déjà amoindri par les mousses spécifiques au niveau des oreilles. Fait amusant, ces dernières peuvent être retirées s'il vous venait l'idée assez saugrenue d'installer des oreillettes d'intercom.

Développé avec l'aide de Marc Márquez, le Shoei X-Spirit III est là pour démontrer la maîtrise de Shoei pour les casques racing. Et, en bonus, concurrencer le rival historique Arai dont le RX-7V peut sembler moins technologique. De notre côté, il sera testé à haut régime tout au long de l'année, de l'Île de Man à l'Ulster GP en passant par plusieurs circuits de vitesse.
Rendez-vous en mars mais d'ici là, plus de 70 photos vous attendent dans la galerie dédiée. À suivre…

L'essai dynamique complet est en ligne


Casque moto racing Shoei X-Spirit III

Vos commentaires




Derniers commentaires