Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Info

Revenir à l'accueil

Gants obligatoires : Du papier de verre pour sensibiliser

Info - Publié le mercredi 14 décembre 2016 à 13:20 par Ludovic Vidal

Pendant 3 jours, la sécurité routière va installer du papier de verre sur les poignées des 2-roues motorisés pour rappeler que le bitume n'est pas tendre avec les doigts. Au-delà de l'intention, plutôt bonne, on constate que le message sur les gants certifiés est enfin correct.

Si vous habitez à Paris, Bordeaux, Marseille, Toulouse ou Montpellier, vous retrouverez un drôle de rouleau sur la poignée gauche de votre moto ou scooter en fin de journée. Jusqu'au vendredi 16 décembre, la sécurité routière lance en effet une opération de sensibilisation à destination des conducteurs (et passagers) qui ne sauraient pas encore que le port des gants est désormais obligatoire − et surtout qu'il sauve des mains, comme un équipement complet sauve le reste de la peau.
Ce sont donc plus de 25 000 cylindres "légèrement" abrasifs qui seront mis en place afin d'offrir à ceux qui n'en auraient pas conscience un petit aperçu de la délicatesse du bitume sur la peau, proche du papier de verre. Un texte rappelle que « lors d'une chute à deux-roues à 30 km/h, le frottement de la route sur votre peau est aussi abrasif que ce papier de verre. Pour vous protéger le port de gants est obligatoire pour tous les conducteurs et passagers de deux-roues motorisés depuis le 20 novembre 2016. »

En marge de cette opération, plutôt bien vue, nous avons noté que la sécurité routière a (enfin !) infléchi son discours sur les étiquettes nécessaires sur un gant pour s'assurer de sa certification, lors de l'achat ou lors des contrôles par les forces de l'ordre afin d'éviter de perdre quelques dizaines d'euros et 1 point sur son permis. Ils précisent désormais clairement que ces gants sont reconnaissables à l'étiquette CE (voir ci-contre). Ils auraient pu préciser CE 89/686/CEE mais l'information est bien plus exacte que d'exiger le pictogramme motard, comme certains lecteurs en ont fait les frais, alors que la directive européenne sur les EPI ne la demande pas, comme nous l'expliquions dans cet article.

Pour rappel, comme nous l'écrivions en 2011 dans un article plus détaillé :
« un gant, même léger, évite ou réduit 93 % des blessures. Un gant épais fait grimper ce taux à 97 %. Pour les scooters, le taux est plus faible mais tout de même frappant : il va de 77 à 87 % ».
Si l'obligation va faire réfléchir certains par peur de la sanction pécuniaire, ce sont des chiffres à garder en tête pour éviter des blessures pouvant être graves sur des chutes parfois "toute bêtes".

Source : Sécurité routière

Vos commentaires





L'Équipement.frsur

Derniers commentaires