Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Info

Revenir à l'accueil

Casque : Gendarmerie et Police passent chez Shoei

Info - Publié le vendredi 3 février 2017 à 11:15 par Ludovic Vidal

Les motards des forces de l'ordre vont recevoir un nouveau casque. Le Schuberth C3 sera remplacé par un autre modulable : le Shoei Neotec. Équipé d'un système de communication très spécifique, le Neotec équipera progressivement la Gendarmerie, la Police et les Douanes.

Casque moto et scooter modulable Shoei NeotecFin 2010, on apprenait que Schuberth remportait l'appel d'offres pour équiper les motards de la Police Nationale et de la Gendarmerie Nationale (voir ici). Le contrat est arrivé à son terme et ce n'est pas le C3 Pro qui remplacera le C3 sur la tête des agents mais un autre modulable à écran solaire. C'est en effet le Shoei Neotec qui a été choisi. La facilité avec laquelle il est possible de rabattre et verrouiller la mentonnière à une seule main et la stabilité du casque quand cette dernière est en position haute ont apparemment été des points appréciés à l'heure du choix.

Casque moto et scooter modulable Shoei NeotecLe contrat remporté par Shoei Europe Distribution porte sur 5 ans. Durant cette période, ce sont plus de 10 000 casques qui seront fournis : 5 000 pour les gendarmes, 5 000 pour les policiers et un peu plus de 500 pour les agents de douanes. Comme pour le Schuberth actuellement en dotation, le Neotec sera équipé d'un système de communication militaire (voir notre article à ce sujet) fourni et installé par Comufrance. Si le système de LED installées à côté des yeux pour éclairer en gardant les mains libres lors des contrôles (visible ici sur le C3)  est toujours au programme, la batterie nécessaire sera intégrée au modulable. Sur le Schuberth,  elle est externe et se porte à la ceinture, ce qui fait que les agents … ne l'utilisent pas. Les casques Neotec que Shoei fournira seront des modèles "standards" mais l'intérieur sera légèrement modifié pour faciliter l'installation de toute l'électronique.

Contactée au sujet de ce contrat, la filiale française de Shoei précise que leur proximité géographique avec les écoles de gendarmerie (Fontainebleau) et police (Sens) leur permettra de bénéficier de remontées d'information rapides. La marque entend d'ailleurs faire un point fort de sa capacité à « proposer un service personnalisé ».
Si le contrat vient d'être officialisé, les premières livraisons ne pourront pas avoir lieu avant la seconde moitié de l'année 2017. Mais un tel contrat public est assurément bénéfique pour l'image de Shoei, comme pour son Neotec.

Casque moto et scooter modulable Shoei Neotec

Vos commentaires





L'Équipement.frsur

Derniers commentaires