Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Info

Revenir à l'accueil

Airbag à moto et scooter : État des lieux en une infographie

Info - Publié le mercredi 6 septembre 2017 à 16:05 par Bernard Pichon

S'il est présent depuis une dizaine d'années sur le marché, l'airbag laisse pourtant beaucoup d'utilisateurs parfois dubitatifs face à cet équipement. Alors que l'offre devient plus vaste et plus accessible, voici les résultats d'une enquête de 2 Roues Lab et de la Mutuelle des Motards.

Adoption et utilisation de l'airbag à moto et scooter : infographie de la Mutuelle des MotardsEn premier lieu, il semble important de préciser que les chiffres de cette étude portent − forcément − sur les membres de 2 Roues Lab qui ont bien voulu y prendre part. Ils ne sont donc pas totalement transposables à l'ensemble des motards et scootéristes de France. Cependant, les tendances ne sont pas inintéressantes. Si la proportion de 4 % motards équipés d'un airbag n'est pas une surprise et nous semble même un peu élevée, on note que les deux tiers d'entre eux estiment encore que porter un airbag est une contrainte. Parmi les contraintes les plus citées, on trouve le poids ou l'interdiction de porter un sac à dos en même temps ainsi que le fait de s'attacher et détacher. Un (voire deux) élement qui pourrait appartenir au passé avec les airbags actuellement en développement. Malgré cela, ceux qui possèdent un airbag l'utilisent pour 75 % de leurs déplacements, ce qui tend à confirmer que même les trajets maison/boulot sont faits avec cette protection. Tant mieux car c'est malheureusement sur ces trajets que les accidents les plus graves (avec collision contre un tiers) ont lieu (voir cet article).

Adoption de l'airbag à moto : Quelques surprises


Adoption et utilisation de l'airbag à moto et scooter : infographie de la Mutuelle des MotardsOn s'en serait doutés au vu des réactions de nos lecteurs à chaque présentation d'un airbag moto, le prix reste le premier frein à l'adoption cité par les 2 195 motards ayant répondu à cette étude. Il est vrai qu'avec des gilets mécaniques vendus de 400 à 600 € et des modèles électroniques allant de 800 à plus de 1 200 €, l'investissement est conséquent. Mais, alors que les réfractaires déclarent généralement que « et en plus, c'est moche, surtout au-dessus du blouson », le design ne serait un critère de choix que pour 6 % des acheteurs effectifs. Reste à voir si l'arrivée de gilets sans câble à porter sous le blouson (comme les Alpinestars, Dainese et In&Motion déjà présentés) pourront inverser cette tendance.

Enfin, un peu plus d'un un quart des personnes interrogées disent ne pas vouloir investir car les airbags seraient peu efficaces. Si le prix ou les contraintes d'usages semblent justifiés, on touche sans doute ici à la célèbre mauvaise foi de tout bon motard, l'efficacité d'un airbag en cas d'impact ayant été démontrée dans les très sérieuses études de l'IFSTTAR, en tout cas sur les airbags sans fil. À ce sujet, on aurait aimé avoir plus de détails sur les 7 % de déclenchements intempestifs annoncés. Concernent-ils uniquement des modèles électroniques ou cela inctlut-il les airbags mécaniques sur lesquels les motards auraient tiré (très) fort en s'éloignant de leur monture ?

La Mutuelle des Motards et 2-roues Lab' rappellent que l'airbag sera obligatoire en MotoGP, Moto2 et Moto3 dès l'année prochaine. Faut-il y voir un signal pour la généralisation dans l'utilisation routière ? Réponse en 2018.

Si vous souhaitez participer aux études du 2-roues Lab, il vous suffit de vous inscrire sur leur site : 2roueslab.mutuelledesmotards.fr

Adoption et utilisation de l'airbag à moto et scooter : infographie de la Mutuelle des Motards

Source de l'étude et de l'infographie : AMDM et 2-roues Lab'

Vos commentaires




Derniers commentaires