Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Info

Revenir à l'accueil

Airbag Revolution : Où en est le projet ?

Info - Publié le vendredi 8 septembre 2017 à 19:30 par Ludovic Vidal

Après avoir choisi 500 testeurs pour son futur airbag routier autonome, In&motion ne reste pas muré dans le silence. Nous avons fait le point avec eux sur les premiers retours suite aux chutes déjà recensées durant les quelques 400 000 km déjà parcourus par les volontaires.

Logo de In&motionL'an dernier, les Français de In&motion étaient mis en lumière dans le monde de la moto quand on apprenaient qu'ils équipaient de leur airbag les pilotes Ixon au plus haut niveau. Quelques mois plus tard, la société basée à Annecy profitait du salon de Francfort pour annoncer l'arrivée de son Airbag Revolution, une validation à grande échelle de son airbag routier en cours de développement (notre test complet est ici), avec 500 motards pour ajuster quelques détails ergonomiques avant la mise sur le marché. Après 4 mois et plus de 400 000 km déjà parcourus par les nombreux utilisateurs du modèle de pré-production, voici un premier bilan des chutes enregistrées.

400 000 km et 8 chutes au compteur


Gilet airbag électronique autonome moto et scooter In&Motion Smart MotoPour rappel, le gilet de In&motion est électronique et autonome. Il peut donc se porter sous n'importe quel blouson et embarque tous ses capteurs dans un boîtier logé près de la dorsale. Afin d'aider In&motion à affiner les algorithmes pour un usage routier, les participants doivent brancher celui-ci régulièrement afin de remonter les infos enregistrées durant leurs roulages. Ou après un accident. Jusqu'à présent, 8 chutes ont été enregistrées : 3 collisions, 2 "pertes de contrôle" et 3 chutes à l'arrêt ou à basse vitesse. Le moins que l'on puisse dire est que, pour le moment, la capacité de ce gilet à protéger est bonne malgré des vitesses d'impact parfois élevées.

Les collisions directes


Gilet airbag électronique autonome moto et scooter In&motion Smart Moto : Rapport d'accidentLa première collision est celle d'un motard n'ayant pas pu éviter la moto le précédant sur une route départementale malgré un freinage d'urgence. Au moment de l'impact, le motard (pas sa monture) était à 55 km/h. Aucun dommage corporel n'est à déplorer. Dans un autre cas, alors que la voiture qu'il était en train de doubler à la sortie d'une ville allemande a tourné sur sa gauche, le propriétaire d'une sportive s'en sort lui aussi sans aucune blessure (impact à 43 km/h). Plus impressionnants : les 110 km/h au moment de l'impact pour ce motard qui, sur autoroute, a percuté le camion roulant devant lui et a été éjecté. Hormis un hématome sur la hanche et un coude brûlé, rien à signaler.

Les pertes de contrôle


Gilet airbag électronique autonome moto et scooter In&motion Smart Moto : Rapport d'accidentIci, les résultats sont plus partagés mais peuvent s'expliquer aisément. Dans le premier cas, le propriétaire d'une XJR a loupé son virage et est parti heurter une barrière. Chutant à 80 km/h et finissant de l'autre côté de la route, il s'est relevé sans aucune blessure. Le second cas a été enregistré dans les Cévennes, sur une route viroleuse. En voulant éviter une voiture qui se déportait face à lui, le pilote d'une KTM a mis une roue dans le fossé; bloquant immédiatement la roue. Il s'est envolé, a tapé le sol à 63 km/h et a surtout été heurté à l'épaule par le motard qui le suivait (et a laissé la marque de son pneu sur le casque de l'infortuné cascadeur). La fracture de la clavicule est-elle due à la chute ou au second impact ? Difficile de le dire.

Les chutes à (très) basse vitesse


Gilet airbag électronique autonome moto et scooter In&motion Smart Moto : Rapport d'accidentTrois participants ont connu des chutes n'ayant pas entraîné d'ouverture du gilet. Le premier car il a chuté à l'arrêt, sur du gravier. Or, à une vitesse très faible, le gilet est programmé pour ne pas se déclencher "inutilement". Ce qu'ont confirmé deux autres motards, ayant chuté à moins de 15 km/h dont un en voulant s'arrêter en entrée de rond-point (gasoil).

Cette question de non-déclenchement à faible allure en fera sans doute réagir quelques-uns, notamment pour les cas où on est arrêté à un feu et où une voiture viendrait nous percuter. L'algorithme étant perpétuellement en développement pendant la durée de l'Airbag Revolution, nous interrogerons In&motion sur ce point précis.
À noter qu'en plus de 400 000 km, aucun participant n'a eu à se plaindre d'un déclenchement intempestif. Ce qui confirme nos interrogations sur les 7 % similaires mentionnés dans la récente étude de la Mutuelle des Motards mais prouve que la technologie est au point. Ce qui rassurera ceux pour qui le côté "sans câble" reste une source d'inquiétude. À noter également car c'est rare dans ce milieu, l'ouverture de In&motion, qui communique toutes les infos aux autres testeurs après les chutes.

L'Airbag Revolution se poursuit pendant encore quelques mois, l'objectif étant de cumuler un million de kilomètres avant l'arrivée du produit final début 2018, modifié selon toutes les remarques des motards testeurs. À suivre…

Gilet airbag électronique autonome moto et scooter In&Motion Smart Moto

Vos commentaires




Derniers commentaires