Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Info

Revenir à l'accueil

Moto Tour : On fera partie des derniers !

Info - Publié le mardi 12 septembre 2017 à 16:00 par Ludovic Vidal

Pourquoi s'aligner au départ d'une épreuve aussi difficile que le Moto Tour si l'on sait qu'on n'a aucune chance de l'emporter ? Pour vous rapporter des images, des textes et les impressions de ceux qui font la beauté de ce rallye. Du premier au dernier. Et on sait où on sera.

Logo du Moto Tour 2017Parmi les nombreuses disciplines sportives existant dans le monde de la moto, celles se déroulant sur route sont sans aucun doute celles auxquelles le motard lambda, avec ou sans sa sonde, peut s'identifier et celles pour lesquelles nous avons – avouons-le – une petite faiblesse. Non, pas le Tourist Trophy et autres joyeusetés britanniques, l'idée est que chacun puisse se dire « moi aussi, demain, ça, je peux le faire et prendre un pied d'enfer ». En 2010, la rédaction s'était engagée sur une étape de l'Ultimate Rally au guidon d'une machine "pas vraiment" faite pour aller chasser le chrono (une Honda DN-01) avec un objectif : finir vivant montrer qu'on peut s'amuser en rallye sans dépenser des fortunes ou avoir une moto dédiée. Depuis que les organisateurs du Moto Tour ont annoncé que l'édition 2017 serait certainement la dernière, l'idée d'y participer commençait à trotter. Mais il fallait une machine insensée, à la hauteur de notre science du pilotage et des freinages tardifs, un monstre de puissance à même d'impressionner tous les autres concurrents avant le départ. Le coup de fil de Stéphane Guéguin, pilote émérite au palmarès conséquent sur les rallyes routiers depuis plusieurs années, aura suffi à nous convaincre d'intégrer le team Motor Spirit pour cette course qui aura lieu du 7 au 15 octobre. Si on est prêts ? Bien sûr que non.

Moto Tour 2017 : 3 000 km pour tester le matériel


Husqvarna SM 125 4 temps : Notre monture pour le Moto Tour 2017Sept jours de liaisons et de spéciales, quelques passages sur circuit et, au total, environ 3 000 km pour aller de Limoges à Toulon. C'est le programme officiel et c'est à peu près tout ce dont on est sûrs ; avec le fait que nos acolytes pour cette épreuve sont assurément mieux préparés que nous. Histoire de laisser une chance aux autres équipes et de se distinguer de tous ceux qui vont s'aligner avec des missiles à deux roues, il a été décidé de prendre le départ avec seulement 500 625 cm³. Mais répartis sur 4 5 motos.
À tout seigneur, tout honneur, Stéphane roulera sur une splendide Cagiva 125 Mito sur laquelle il devra tricoter les 7 rapports pour tirer le meilleur du très pointu moteur 2 temps.
Maxence lui filera le train sur une Cagiva 125 Supercity. Même moteur mais look de trail pour une machine qui devrait s'avérer aussi efficace sur les petites routes qu'aléatoire sous la pluie.
Sandrine tentera de les suivre au guidon d'une Yamaha YBR 125, dont le monocylindre 4 temps se montrera plus facile à exploiter.
Et pour fermer la marche, j'ai hérité d'une Husqvarna SMS 125 (4T). Une moto parfaitement adaptée avec une selle perchée à 90 cm du sol (soit 85 % de ma taille) et dont je vais ruiner le rapport poids/puissance en m'installant dessus.
Cinglée Invitée de dernière minute, Mylène a carrément décidé de piquer la seule moto qui était à ma taille et devra donc avaler plus de 3 000 bornes sur une Honda MSX 125. Oui oui, cette moto à peine plus haute que le genou d'une vieille.
En cumulant ces 5 moteurs, on devrait approcher la puissance de n'importe quelle autre moto inscrite sur le Moto Tour. Et ça tombe bien puisqu'à 5 pilotes, on devrait presque arriver à approcher d'un cerveau.

Un rallye avec 15 chevaux de pure fureur mécanique


Plus sérieusement, cette épreuve hors norme sera l'occasion parfaite de vous livrer quotidiennement un point de vue privilégié sur ce qu'est un rallye routier d'une telle durée, tant pour les pilotes "Top Gun" trustant les podiums que pour les amateurs et autres poireaux qui sont l'âme des rallyes routiers. Et, au vu des conditions variées que nous ne manquerons pas de rencontrer, c'est le terrain de jeu idéal pour tester en usage "extrême" certains des équipements qui ont été présentés sur notre site, des casques aux pneus en passant par les bottes ou les gants. Pour l'efficacité mais aussi le confort, notamment lors de l'étape marathon du vendredi 13 octobre. De Issoire à Toulon, 730 km dans la journée. En 125 …

Cet article sera mis à jour dès que nos 5 numéros de course seront connus. Si vous voulez plus de détails sur le Moto Tour, rendez-vous sur le site officiel : moto-tour.com
Voici nos numéros de course :

  • Mylène / Honda MSX : #103
  • Maxence / Cagiva Supercity : #109
  • Sandrine / Yamaha YBR : #125 (eh oui !)
  • Stéphane / Cagiva Mito : #130
  • votre serviteur / Husqvarna SMS : #132


Pour vous préparer à suivre cette aventure, vous pouvez déjà nous ajouter sur Instagram et Twitter :

Cagiva 125 Mito : Le petit bijou de Stéphane Guéguin pour le Moto Tour 2017

Vos commentaires




Derniers commentaires