Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Info

Revenir à l'accueil

Sécurité : Mips, une autre conception des casques

Info - Publié le jeudi 12 novembre 2009 à 16:59 par Ludovic Vidal

Encore inconnue du grand public, une firme suédoise envisage la protection offerte par les casques sous un nouvel angle. Découvrez en avant-première et en vidéo le principe du système Mips, que vous pourriez bien vite retrouver sur votre tête.

Les casques sont faits pour protéger des chocs. Une fois cette porte ouverte enfoncée, il convient d'aller un peu plus loin : que se passe-t-il lors d'un impact et existe-t-il des moyens d'améliorer encore les capacités de protection de cet équipement ?

Les casques sont testés pour leur résistance et leur capacité d'absorption des chocs de manière directe, selon un axe de 90°. Or, cette configuration est finalement peu fréquente, au "profit" de chocs obliques. À l'instant où le casque heurte le sol (ou un autre obstacle), sa coque extérieure, qu'elle soit en fibres ou en résine injectée, "accroche" la surface pendant un court instant. C'est durant ce laps de temps pourtant très réduit que surviennent d'importantes lésions cérébrales, et ce pour une raison finalement très simple : à l'intérieur du casque, votre tête poursuit le mouvement, alors que le casque gratte le sol et se voit freiné. Dès lors, c'est le cerveau qui trinque.

Mips : Une rotation multi-axes pour préserver du choc

 

Pourquoi ne pas imaginer un système d'amortissement pouvant agir lors de ces chocs obliques ? C'est ce que présente actuellement à Milan une firme suédoise, Mips AB. D'après ses concepteurs, le système Mips (Multi-directional Impact Protection System) a été conçu pour seconder le liquide cérébrospinal dans sa tâche : là où ce dernier permet au cerveau de garder une légère mobilité à l'intérieur du crâne, le système Mips s'intercale entre la calotte externe du casque et le calottin en EPS (en jaune sur notre vidéo en fin d'article).
Invisible en temps normal, le système Mips est maintenu par une pastille en métal à la résistance programmée pour céder en cas d'impact indiquant une chute. Une fois ce lien libéré, la coque externe coulisse librement sur une couche à très faible friction, ce qui minimise les lésions cérébrales.
D'après les études menées en Suède, le système Mips réduirait la force de l'impact de près de 40 %. Cela correspond à peu près au résultat annoncé par Lazer dont le procédé Superskin, différent dans son fonctionnement avec une "peau" externe, représente l'aternative.

Mips AB nous a annoncé être en pourparlers avec les principaux fabricants de casques pour implémenter leur technologie, sans doute pour l'horizon 2011. Nous reviendrons en détail sur ce système bien avant.

Vos commentaires

Derniers commentaires