Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Info

Revenir à l'accueil

Homologation : Du nouveau pour les bottes moto

Info - Publié le vendredi 29 avril 2011 à 20:25 par Ludovic Vidal

Gros changements à prévoir dans les rayons des revendeurs. Les bottes doivent maintenant afficher clairement qu'elle sont bien homologuées. La protection devient (enfin) un critère pour les bottes de moto. Explications.

Nous vous en parlions dans notre dossier sur les normes d'homologations : les bottes moto doivent à présent répondre à des critères plus stricts pour mériter leur appellation et recevoir le macaron CE. Alors que la DDPP (Direction Départementale de la Protection de la Population) — nouveau nom de la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) — amplifie ses contrôles chez les revendeurs, voici quelques rappels sur ce que vous devez exiger d'une paire de bottes estampillée "moto" lors de son achat.

Bottes moto : Les protections mieux encadrées

Alors qu'on pourrait penser qu'elle enfonce des portes ouvertes, la classification des bottes destinées à la pratique de la moto en tant que EPI (équipement de protection individuelle) n'est que la transposition d'une directive adoptée en Europe en ... 1989. Sont concernées les bottes portant des renforts au niveau de la malléole, cheville, tibia, et ce, « même si le descriptif du produit n'en fait pas mention ». En somme, toute botte ou basket présentant de telles protections devient de fait un EPI et doit donc répondre au cahier des charges correspondant. (source : Article Annexe III-3 à l'article R322-27)
Or, dans le dossier sur les homologations, on voit clairement que les tests auxquels doit résister une botte pour obtenir son homologation ont été durcis. Et les premiers modèles qui en feront les frais, ce sont donc ces pseudo-baskets montantes équipées de légères protections sur les malléoles mais portant de manière bien visible le logo d'une marque. Esthétiques mais peu protectrices, ces chaussures ne pourront donc plus prétendre à être des "bottes de moto". Si chacun fait de la moto ou du scooter dans la tenue qu'il souhaite, cela aura néanmoins le mérite de ne plus afficher ces baskets à des tarifs proches de vraies bottes protectrices mais parfois moins "fashion". Rappelons que de l'avis même de ceux qui secourent les accidentés, un vrai équipement fait bien souvent la différence.

Nouvelles normes : Les éléments à chercher

Dorénavant, toute botte moto vendue en France doit donc faire figurer clairement le nom du produit ou son code (TCX 7109/G pour les TCX X-Five Plus GTX par exemple) ainsi que la mention CE, accompagnée de la norme EN 13634/02 (ou EN 13634 2002). Cela prouve que ce modèle a bien passé avec succès les tests d'homologation au sein d'un laboratoire européen.
Les revendeurs ont logiquement été avertis. Si vous êtes revendeur et que vous avez en rayon des bottes ne portant pas ces mentions, attention ! La DDPP peut, dans le meilleur des cas, vous demander de les retirer des rayons. Dans le pire des cas, ce retrait de la vente peut s'accompagner d'une amende qui n'est pas symbolique puisqu'elle est de 1 500 € ... par article encore en rayon.

Vos commentaires




Derniers commentaires