Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Info

Revenir à l'accueil

Glissières de sécurité obligatoirement doublées : C'est non !

Info - Publié le vendredi 24 juin 2011 à 17:21 par Ludovic Vidal

Le Comité Européen de Normalisation aurait pu imposer un vrai pas en avant dans la protection des motards. Malheureusement, la décision qu'il a rendue dans le cadre des glissières de sécurité s'avère plus que mitigée. Il ne sera pas obligatoire de les doubler, déplore la FEMA.

Glissière de sécurité doublée pour protéger les motardsOrganisme international chargé d'établir les standards en Europe, le comité technique du CEN (Comité Européen de Normalisation) sur les équipements routiers s'est réuni le 16 juin dernier. La FEMA, association regroupant les constructeurs européens de motocycles, préparait depuis trois ans un projet de norme pour les systèmes de protection des motocyclistes (EN 1317-8), dont tout le monde pensait que son vote serait une simple formalité. Et l'enjeu est d'importance puisque ce projet concernait le doublement systématique des glissières de sécurité, souvent qualifiées, et à raison,  de guillotines pour les usagers de deux-roues motorisés par leur non adaptation à un mode de circulation de plus en plus répandu.

Une décision incompréhensible pour la FEMA


À l'issue de la réunion, sur les 14 pays présents, 8 ont voté contre ce projet. De fait, la présence de "Dispositifs de retenue routiers pour motos réduisant la sévérité de choc en cas de collision de motocyclistes avec les barrières de sécurité" ne sera pas déclarée obligatoire, alors même que la norme est prête. Ce report pourrait bien s'avérer fatal pour ce projet, qui aura sans doute du mal à revenir sur le devant de la scène.
D'obligatoires au niveau européen, les glissières doublées deviennent donc une simple spécification technique, que chaque pays est libre d'utiliser, selon les directives nationales. Aline Delhaye, Secrétaire Générale de la FEMA, fait part de sa déception : « je ne peux que constater avec un immense regret la décision du CEN. Je suis persuadée que les membres du CEN viennent de manquer une opportunité de marquer de leur empreinte l'histoire de la sécurité moto. Ce qu'il adviendra de cette spécification technique reste pour un mystère et j'ai des doutes sur la légitimité des arguments avancés par ceux qui ont voté "non" à ce standard européen. »

La France a voté pour la double glissière


En effet, dans les pays qui appliquent déjà ce standard, son efficacité n'est pas à démontrer. En Espagne, dans les zones équipées, on ne déplore aucun décès ou blessure grave. C'est d'ailleurs pour cette raison que le projet de norme EN 1317-8 était basé sur le modèle espagnol.
Les pays qui ont voté oui : Belgique, Espagne, Italie, France, Norvège et Portugal.
Les pays qui ont voté non : Allemagne (ce qui en étonnera plus d'un), Finlande, Irlande, Pays-Bas, République Tchèque, Royaume-Uni et Suède.

La France ayant voté pour, on souhaite toutefois que la directive soit appliquée sur nos routes au plus tôt, car ce serait là un vrai bonus pour la sécurité des motards. Et une sécurité avérée.

Photo : FEMA

Vos commentaires




Derniers commentaires