Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Info

Revenir à l'accueil

Sécurité Routière : Obligation de brassard, pas de fluo

Info - Publié le samedi 2 juillet 2011 à 01:18 par Ludovic Vidal

Quelques semaines après le CISR, les choses se précisent pour les motards et scootéristes. Pas de gilet à porter, pas de fluo non plus, mais un brassard ... à chaque bras.

Mise à jour du 27 novembre 2012 : Le CNSR suspend l'obligation du port obligatoire du rétro-réfléchissant permanent à moto et scooter.
Mise à jour du 5 janvier 2012 :
Un point sur la législation des éléments rétro-réfléchissants à moto et scooter.
Mise à jour du 4 janvier 2012 : Le texte est paru et apporte de nombreuses précisions.


Parmi les 18 mesures du dernier CISR (Comité Interministériel sur la Sécurité Routière), l'une a fait grand bruit : « Les conducteurs de motos et de tricycles devront porter un équipement rétro-réfléchissant. ». Beaucoup ont voulu y voir l'obligation de porter un gilet jaune fluorescent. Il est vrai que, comme nous l'indiquions alors, la formulation était assez vague. Quelques jours plus tard, il était plutôt question de porter un équipement pourvu d'éléments rétro-réfléchissants sur quelques centimètres carrés, sans en préciser la taille exacte. Aujourd'hui, le discours a changé, et tout va passer par un "simple" brassard.

Visibilité : Brassards pour tous et tout le temps

L'information provenait de RTL et se trouvait relayée par nos confrères de Moto-Infos : Michèle Merli (débarquée depuis) évoquait alors un brassard. Voici quelques précisions à ce sujet.
Le dispositif en question doit être rétro-réfléchissant et visible de face, de dos, et depuis les deux côtés. Il faudra donc porter un brassard à gauche, mais aussi à droite ! En revanche, ce brassard ne devra pas forcément être fluorescent, mais seulement rétro-réfléchissant ; les phobiques du "jaune chantier" seront soulagés. Et comme certains textiles noirs peuvent être rétro-réfléchissants, si un fabricant décide de sortir un brassard correspondant aux normes à venir restant sobre en plein jour, sa fortune est assurée. On attend bien entendu la publication des décrets, mais d'après nos informations, les brassards portés devront mesurer 3 centimètres de largeur, être rétro-réfléchissants sur toute leur surface et entourer le bras. À notre connaissance, tant que les blousons ne sont pas équipés, cela laisse le choix entre les brassards élastiques et les semi-rigides. Dans tous les cas, il faudra faire attention à ne pas les perdre quand on enlève son blouson.

Certains seront sceptiques sur l'utilité du dispositif, notamment sur son caractère obligatoire de jour quand un élément rétro-réfléchissant se montre efficace de nuit seulement. Quoi qu'il en soit, quand le texte entrera en application, ne pas porter ces brassards devrait être puni de 2 points de moins (et 68 €). Mais avant de vous précipiter pour vous équiper, attendez que la norme soit clairement établie, car il y a fort à parier que certains peu scrupuleux vont surfer sur la "peur de l'amende" pour proposer à l'avance des brassards vendus à vil prix et qui risquent bien de ne pas vous protéger des Forces de l'Ordre.
Nous avons contacté les fabricants, qui nous ont indiqués qu'ils proposeront prochainement ces brassards dans leurs catalogues, le temps pour eux d'adapter leurs gammes. Et si certains avaient pris de l'avance avec des blousons à brassard amovible, cette innovation ne concernait que le bras gauche (sauf sur le Ixon Gallium), ce qui sera de toute manière insuffisant aux yeux de la Loi.
Verra-t-on la même levée de boucliers (et de casques) contre ces brassards que contre les premières décisions du CISR ? À suivre ...

Mise à jour du 27 novembre 2012 : Le CNSR suspend l'obligation du port obligatoire du rétro-réfléchissant permanent à moto et scooter.
Mise à jour du 5 juillet 2011 :
Seules deux couleurs seront autorisées pour les brassards moto et scooter

Vos commentaires




Derniers commentaires