Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Info

Revenir à l'accueil

Visibilité : Brassards à moto et scooter, du neuf

Info - Publié le dimanche 7 août 2011 à 01:38 par Ludovic Vidal

Alors qu'il y a quelques semaines, les équipementiers nous informaient de couleurs imposées pour les brassards rétro-réfléchissants, nous venons d'apprendre qu'une autre norme pourrait être adoptée. Plus adaptée, elle s'avèrera surtout moins contraignante, notamment en plein jour.

Mise à jour du 27 novembre 2012 : Le CNSR suspend l'obligation du port obligatoire du rétro-réfléchissant permanent à moto et scooter.
Mise à jour du 5 janvier 2012 :
Un point sur la législation des éléments rétro-réfléchissants à moto et scooter.
Mise à jour du 4 janvier 2012 : Le texte est paru et apporte de nombreuses précisions.


Les choses bougent du côté de la Sécurité Routière. Si les motards et scootéristes devront porter des éléments les rendant très visibles de nuit, l'application d'une norme spécifique permettra de ne pas arborer de fluo en plein jour sous le soleil. Une décision qui semble tomber sous le sens et devrait satisfaire beaucoup d'utilisateurs.

Brassards : 150 cm², rétro-réfléchissants, c'est tout

Selon notre source à la Sécurité Routière, les éléments de visibilité destinés aux motards et scootéristes, qui devront prochainement être portés sous la forme de brassards ou d'empiècements intégrés aux blousons, répondront à une norme différente des gilets fluos. La norme EN 471 des éléments de visibilité à usage professionnel impose une visibilité de jour comme de nuit, ce qui explique leur coloris jaune ou orange fluo. Pour les utilisateurs de deux-roues motorisés, les besoins sont différents puisqu'il s'agit d'améliorer la visibilité nocturne. Il faudra donc, contrairement aux premières annonces, que les éléments répondent à la norme EN 13356. Et ça change tout !
Conçue pour les accessoires destinés à une utilisation non professionnelle et conçus pour signaler la présence de l'utilisateur visuellement lorsqu'il est éclairé par un véhicule sur la route pendant la nuit, cette norme s'applique aux accessoires (et pas aux vêtements). Les blousons devront donc être équipés (nativement ou par ajout de brassards amovibles) de zones de 150 cm², rétro-réfléchissantes et répondant aux certifications optiques de cette norme (coloris blanc dès éclairage par des phares, etc). Mais le gros changement, c'est que cette norme, stricte quant au comportement de l'accessoire lorsqu'il est éclairé, n'impose pas de coloris diurne. Ce qui veut dire que sa couleur en temps normal peut être libre.

EN 13356 : Visible la nuit, pas forcément le jour

On peut donc imaginer des vestes ou des blousons portant des logos qui seront rétro-réfléchissants la nuit, avec des caractéristiques répondant à la norme EN 13356 et passant inaperçus de jour, tout en étant bien visibles la nuit, de face, de dos ainsi que de chaque côté. Pour les brassards, là encore, les coloris sombres pourront être de mise. Schuberth et Lazer, par exemple, arrivent à proposer des casques avec des autocollants rétro-réfléchissants noir, qui ne passent pas inaperçus quand ils sont dans le faisceau d'un phare. Reste à savoir si lesdits brassards devront alors être portés même en plein jour, ou simplement à portée de main sur la moto (sous la selle par exemple) en cas de roulage après la tombée du jour, car la déclaration faite après le dernier CISR n'en faisait pas mention. Comme toujours, nous vous tiendrons informés. À suivre ...

Mise à jour du 27 novembre 2012 : Le CNSR suspend l'obligation du port obligatoire du rétro-réfléchissant permanent à moto et scooter.

Vos commentaires




Derniers commentaires