Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Info

Revenir à l'accueil

Casque Schuberth SR1 : Premières impressions

Info - Publié le lundi 10 octobre 2011 à 18:49 par Ludovic Vidal

Sitôt arrivé, sitôt déballé et photographié. Le casque Schuberth SR1 vient d'entamer la série de mesures et de tests pour un essai complet en ligne cette semaine. Voici les photos et nos premières impressions.

Consultez ici l'essai complet du Schuberth SR1


Casque moto Schuberth SR1 : La présentationSchuberth annonçait un casque léger. C'est vrai ! La fiche technique indique un poids de 1 350 grammes. Notre modèle d'essai (en L) affiche 1 340 grammes. C'est plus léger que le Shark Race-R Pro testé il y a peu et bien moins lourd (200 grammes) que le Shoei X-Spirit II. Autant dire que la catégorie va s'agiter. Mais au delà du poids, le SR1 dispose d'autres atouts.

Schuberth SR1 : Un casque ventilé

Casque moto Schuberth SR1 : Les photosLà encore, les promesses de Schuberth avaient de quoi surprendre. Pour le SR1, le fabricant se vantait que le renouvellement d'air se faisait au rythme de 10 litres par seconde à la vitesse de 100 km/h quand le volume sonore restait inférieur à 90 dB. On le voit sur les photos, les aérations sont en effet nombreuses et larges, protégées par des grilles à la finition irréprochable. Nous testerons dès demain leur efficacité, mais on peut déjà vous dire que la manipulation des aérations se fait  sans souci, même avec des gants. Pour le niveau sonore, le SR1 dispose de mousses spécifiques amovibles placées au niveau de l'oreille pour absorber le bruit. Et si le casque est trop silencieux, on peut ouvrir deux ouïes, permettant de mieux entendre les concurrents et le moteur sur piste.

Pinlock livré de série et mousses enveloppantes

Si vous cherchez à acheter le SR1, ça ne vous aura pas échappé : Schuberth connaît des retards sur ce modèle. Afin de "remercier les clients", le SR1 est donc livré avec la lentille Pinlock de série, ce qui n'était initialement pas prévu. C'est un bon point, même si on regrette que ce soit suite à un souci d'approvisionnement des casques. Les mousses, fidèles à la tradition Schuberth, sont très enveloppantes. Conséquence, là aussi traditionnelle : l'enfilage est délicat car l'entrée est étroite et malmène quelque peu les oreilles. L'imposante bavette devrait en revanche participer au silence lors des roulages.
Le spoiler, réglable sur deux positions, permet d'après Schuberth de minimiser les perturbations aérodynamiques selon le type de moto et la position du pilote, afin de rendre le casque plus silencieux, mais surtout plus stable.

La liste des aménagements et des détails ne s'arrête pas là. nous vous laissons découvrir le Schuberth SR1 sur la galerie de photos qui a été mise à jour. Rendez-vous en début de semaine prochaine pour un essai complet. On vous laisse, on doit partir avaler des kilomètres ...

Casque moto Schuberth SR1 : La présentation

Vos commentaires

Derniers commentaires