Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Info

Revenir à l'accueil

Sécurité Routière : Le point sur les éléments rétro-réfléchissants

Info - Publié le jeudi 5 janvier 2012 à 17:20 par Ludovic Vidal

Quelle couleur faudra-t-il porter ? Doit-on changer son équipement ? Pourquoi seuls les gros cubes semblent concernés ? Voici un état des lieux sur l'obligation de rouler avec un équipement rétro-réfléchissant dès 2013. Bonne nouvelle dans le lot : les allergiques au fluo sont épargnés.

Mise à jour du 27 novembre 2012 : Le CNSR suspend l'obligation du port obligatoire du rétro-réfléchissant permanent à moto et scooter.

Gilet airbag rétro-réfléchissant sans être fluoLe décret d'application des mesures du CISR, paru hier, a surpris motards, scootéristes ... et équipementiers. En effet, on se doutait que le port d'éléments améliorant la visibilité des deux-roues motorisés (2RM) serait rendu obligatoire, mais la surface annoncée fait beaucoup parler d'elle. Alors que le spectre du gilet jaune est agité par certains et que la visibilité de jour en laisse beaucoup dubitatifs, il nous semble important de faire un point sur cette mesure, et ce qu'elle va impliquer.

Visibilité à moto : Il va falloir réfléchir

L'Arrêté du 3 janvier 2012 relatif aux équipements rétroréfléchissants portés par tous conducteurs ou passagers d’une motocyclette d’une cylindrée supérieure à 125 cm³ ou d’un véhicule de la catégorie L5e d’une puissance supérieure à 15 kW [NOR : IOCS1134710A] est assez clair :

Art. 1er. − Au plus tard le 1er janvier 2013, tous conducteurs ou passagers d'une motocyclette d'une cylindrée supérieure à 125 cm³ ou d'un véhicule de la catégorie L5e d'une puissance supérieure à 15 kW doivent porter un vêtement muni d'un équipement rétroréfléchissant, correspondant soit aux normes françaises ou à d'autres normes garantissant un niveau de sécurité équivalent. Cet équipement, en une seule ou plusieurs parties, doit être d'une surface totale au moins égale à 150 cm². Si cet équipement n'est pas dès l'origine intégré au vêtement, il lui est superposé par tout moyen. L'équipement doit être porté sur le haut du corps, à l'exception du casque, à partir de la ceinture à la ligne des épaules, de manière à être visible des autres usagers de la route.

Fluo : Non obligatoire

Veste moto disposant d'assez de partie rétro-réflechissantes pour 2013Il ne faudra donc pas obligatoirement porter un gilet jaune. L'équipement doit être rétro-réfléchissant (pour la visiblité de nuit), pas fluorescent. Nous avons contacté la Sécurité Routière à ce sujet. Conformément à ce que nous vous annoncions en août 2011, le matériau rétro-réflechissant ne sera pas forcément jaune fluo ou blanc. Si les normes EN 471 et EN 1150 (correspondant aux gilets jaunes obligatoires la nuit à vélo) constituent un minimum, la norme EN 13356 est recevable.
Or, cette norme est bien plus intéressante pour ceux qui ne souhaitent pas altérer l'esthétique de leur tenue. En effet, elle ne mentionne pas de coloris de base. La fonction rétro-réfléchissante est assurée par un film prismatique, transparent, apposé sur une couleur au choix.

On peut donc tout à fait envisager de trouver des blousons arborant plus de 150 cm² de surface rétro-réflechissante la nuit, qui restera noire (ou bleu, rouge, etc) la journée. Il en sera donc de même pour les brassards que devront utiliser ceux dont le blouson ou la veste ne disposera pas d'assez de surface.

En magasin : Comment savoir ?

Lors de l'achat, la question va rapidement se poser : comment savoir si le blouson répond aux bonnes spécifications ? les fabricants disposent de quelques mois pour mettre leur gamme actuelle à niveau. Si le blouson dispose d'assez de surface rétro-réflechissante, le fabricant pourra envoyer aux revendeurs un certificat, à présenter en cas de contrôle. Si non, on trouvera sans doute des brassards rétro-réfléchissants supplémentaires.
Reste à savoir comment vont réagir les fabricants pour les futures gammes, qui devront être vendues dans le monde entier, et pas uniquement en France. Le choix des élements rétractables, à l'image de ce que propose Ixon, semble pertinent, mais il n'est pas applicable sur tous les types de blousons, notamment ceux en cuir.

Néanmoins, le bien fondé de cette mesure agace nombre de motards, qui précisent fort justement que le port diurne de ces équipements est inutile et qu'il ne serait qu'un moyen de dresser des contraventions faciles. Si on ne peut certifier la seconde partie, il faut reconnaitre que la verbalisation (68 € et 2 points en moins) devrait dissuader ceux qui roulent sans blouson, et qui seront donc les premiers contrôlés.
En ce qui concerne la limitation de cylindrée, puisque les 125 cm³ ne sont pas concernés, ce n'est, d'après nos informations, qu'une question de temps. Certains se rappeleront qu'en 1973, quand le port du casque a été rendu obligatoire pour les motos, il fallu attendre 7 ans pour que les cyclos soient concernés. Gageons que les 50 cm³ et 125 cm³ ne devraient pas tarder à "bénéficier" prochainement d'un arrêté identique.

Mise à jour du 27 novembre 2012 : Le CNSR suspend l'obligation du port obligatoire du rétro-réfléchissant permanent à moto et scooter.

Vos commentaires




Derniers commentaires