Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Info

Revenir à l'accueil

Casque : Schuberth C3 Police et Gendarmerie

Info - Publié le mardi 29 janvier 2013 à 00:59 par Ludovic Vidal

Hormis la déco, rarement originale, qu'est-ce qui différencie un casque de policier ou de gendarme de la version de série ? Nous avons demandé à Schuberth de nous expliquer pourquoi le C3 utilisé par les forces de l'ordre n'a rien à voir avec celui que vous avez peut-être.

Casque moto et scooter modulable Schuberth C3 spécifique à la GendarmerieDes motards de la Police Nationale du Morbihan ont récemment mis en lumière la vétusté des casques de leur brigade. Mais quelles sont les spécifictés des casques utilisés par les forces de l'ordre, dernièrement passées à Schuberth après Nolan ? Nous avons interrogé Xavier Williart, Responsable Marketing chez Royal Moto France, importateur de Schuberth pour la France.

Modifiés pour recevoir un système de communication militaire

L'Équipement.fr : Qu'est-ce qui différencie un Schuberth C3 utilisé par un gendarme ou un policier et la version classique ?
Xavier Williart : Il y a bien évidemment la déco, spécifique pour le rendre plus facilement identifiable et surtout bien visible de jour comme de nuit. Sur la version destinée à la Police, on trouve également des diodes faisant office de lampe torche pour éclairer les permis et cartes grises lors des contrôles la nuit. Mais c'est l'intégration du système de communication qui rend ces versions du C3 si différentes.

Qu'a de spécial ce système de communication ?
Casque moto et scooter modulable Schuberth C3 spécifique à la PoliceX.W. : Comme on peut facilement s'en douter, il ne suffit pas d'ajouter un intercom grand public au Schuberth C3, même bien intégré comme le SRC System, pour en faire un casque apte à remplir toutes les missions d'un gendarme ou d'un policier à moto. Ici, le casque reçoit un système de communication spécial, installé par la société Comufrance, prestataire retenu lors de l'appel d'offres. Ce système, militaire, oblige à revoir tout l'intérieur du C3, dont le calotin en EPS doit alors être adapté.
Cette modification de l'intérieur en polystyrène modifie les caractéristiques structurelles du casque. Nous avons donc dû refaire homologuer ces casques, ce qui, financièrement, n'est pas neutre. Enfin, les systèmes de communication de la police et de la gendarmerie étant très différents l'un de l'autre, on obtient au final deux casques totalement dissemblables.

Le C3 Pro vient d'être annoncé et arrive bientôt en magasin. Les brigades non encore équipées de C3 recevront-elles cette déclinaison plus sportive du modulable ?
X.W. : Le cahier des charges, très précis, est établi longtemps à l'avance, sur la base des casques alors disponibles sur le marché. Le contrat a une durée de 4 ans, durant lesquels tous les casques livrés doivent être identiques, en l'occurrence, il s'agit du Schuberth C3, le C3 Pro ayant été annoncé après le début du contrat [nous avions annoncé le remplacement des modulables Nolan par le Schuberth dès septembre 2010, ndlr]

De 2012 à 2015 : 7 000 casques à livrer

Combien de casques le contrat prévoit-il ?
Casque moto et scooter modulable Schuberth C3 spécifique à la GendarmerieX.W. : Nous nous sommes engagés à fournir 7 000 casques sur la durée du contrat, soit 4 ans. Il y en a 4 000 pour les gendarmes et 3 000 pour les policiers. Cela comprend bien entendu le SAV, au cas où certains casques en auraient besoin. Nous fournissons d'ailleurs un second écran (avec sa lentille Pinlock) dès le départ car ces casques vont connaître une utilisation plus qu'intensive.

On parle de plus de 1 000 € par casque, à quoi est-dû ce tarif ?
X.W. : Nous appliquons une remise au prix public du Schuberth C3 [passé dernièrement sous les 500 €, ndlr], mais le système de communication et son intégration font forcément grimper ce tarif. On n'est cependant pas à plus de 1 000 €. D'ailleurs, la même remise, importante, est appliquée sur les casques utilisés par les policiers en civil. Ce sont alors des Schuberth C3 tout à fait standards.

Une brigade de Vannes a dernièrement exercé son droit de retrait suite au non remplacement de leurs anciens casques et le Préfet accuse les fournisseurs pour ce retard. Qu'en est-il exactement ?
Casque moto et scooter modulable Schuberth C3 spécifique à la PoliceX.W. : Il nous est parfois arrivé d'avoir quelques jours de retard, mais jamais plus. Dans le contrat officiel, il est bien précisé que tout retard, même d'un jour, entraîne des pénalités financières et celles-ci s'avèrent plus que dissuasives. Leur montant est tel qu'il est tout à fait inenvisageable pour nous de livrer avec des semaines de retard, voire des mois comme le déplore cette brigade.

Vos commentaires




Derniers commentaires