Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Info

Revenir à l'accueil

Dainese nous répond quant à sa fermeture italienne

Info - Publié le jeudi 21 janvier 2010 à 12:08 par Ludovic Vidal

La société Dainese a souhaité apporter quelques précisions à propos de la réorganisation des activités au sein de ses usines, avec l'arrêt de la confection en Italie dont nous parlions il y a quelques jours.

Suite à notre info exclusive à propos de la fermeture de l'usine italienne de Dainese au profit de ses usines tunisiennes, la société Dainese S.P.A. a souhaité apporter quelques précisions. Nous vous livrons leur communiqué tel que nous l'avons reçu. Obligation de réduire la voilure, abandon des marges et licenciement sont confirmés tandis que la délocalisation n'est plus de mise, mais simplement une fermeture de l'usine italienne, avec report de l'activité générale de confection sur les usines tunisiennes, comme nous l'annoncions.

Communiqué officiel Dainese

Dainese spa a entrepris une réorganisation de l’usine de Molvena, siège historique de l’entreprise, qui sera de plus en plus axée sur l’approfondissement des aspects techniques liés au projet et à l’innovation.

Molvena est et reste le « cœur » de « Dainese », de plus en plus pivot des phases liées à la recherche et au développement des produits du futur, à travers, par exemple, la mise au point des « pré-séries » de produits innovants.

Ce processus, toutefois, demande que le lieu de production, l’usine soit transformée en lieu de conception, dans le cadre d’une stratégie qui a vu, au cours des années, le groupe Dainese se transformer de plus en plus de société manufacturière en société qui a fait de la recherche et de l’innovation une véritable philosophie.

Au cours de ces trois dernières années, à Molvena, Dainese a fait face à la réduction de la charge de travail de certains ateliers liés à la couture, à la confection et à la coupe des cuirs (une conséquence de la réduction de la consommation et de la demande du marché) sans toucher aux emplois : les pertes ont été réabsorbées par l’entreprise en renonçant à des marges de bénéfice et, depuis mai dernier, également en ayant recours au chômage partiel.

Ce processus, mené avec l’accord des organisations syndicales, n’est plus suffisant du fait des conditions du marché. L’entreprise est dans l’obligation, malgré elle, à une intervention de réduction du personnel, qui touchera environ 80 salariés.

Les modalités ont été définies avec les organisations syndicales et l’association des industriels de Vicence. Tous les amortisseurs sociaux disponibles seront utilisés. Le programme commencera à partir du 16 janvier avec le recours au chômage partiel extraordinaire pendant un an.

Le personnel qui restera à Molvena bénéficiera d’investissements pour la formation, dans l’optique, justement, du tout nouveau visage qui sera donné au travail dans l’usine.

Les deux usines ouvertes ces deux dernières années par l’entreprise en Tunisie, contrôlées par la maison-mère, ont pour tâche d’exécuter les travaux qui étaient précédemment confiés à des tiers, dans d’autres zones de l’Europe et de l’Asie.

Il est important de souligner que la production des combinaisons consacrées au monde des compétitions restera à Molvena de même que toute l’activité de Recherche et Développement.

Autrement dit, l’usine de Molvena procèdera à la fermeture, et non à la délocalisation, des lignes de production des produits qui, à cause de la crise générale, ne sont plus demandés depuis un certain temps par le marché.

L’objectif reste celui de confirmer à « Dainese » un rôle leader dans le secteur de la recherche sur les protections des sports dynamiques, et d’assurer un niveau adéquat de compétitivité à une entreprise dont les bilans sont positifs bien qu’elle ait massivement investi en technologies et acheté, en 2007, la société AGV, qui a complété son rayon d’action et reporté en Italie la production d’une marque historique du monde du motocyclisme.

Aujourd’hui, le groupe emploie en tout environ 500 salariés.

Vos commentaires




Derniers commentaires