Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Info

Revenir à l'accueil

Lunettes Logic Glass© : Réalité augmentée applicable en moto

Info - Publié le vendredi 31 janvier 2014 à 11:26 par Ludovic Vidal

La vision tête haute à moto, un concept déjà dépassé ? Avec les Logic Glass©, la société Eco & Logic dispose d’un outil de réalité augmentée basé sur la technologie de Laster Technologies qui devrait bouleverser la moto du futur. Un futur pas si éloigné que ça. Interview exclusive.

Attention, les LogicGlass sont produites par Eco&Logic et non par Laster (dont la technologie a été évoquée sur cet article.) La présentation des LogicGlass, parfaitement adaptées à la pratique de la moto, est disponible ici.

Mise à jour du 31 mars 2014 : Présentation complète des lunettes Eco&Logic LogicGlass

La semaine dernière, la présentation des lunettes SeeThru de Laster Technologies a attiré de nombreux lecteurs et suscité presque autant d'interrogations sur les utilisations possibles à moto. Nous avons donc contacté cette société française pour en apprendre un peu plus. Si les SeeThru sont des lunettes "génériques" destinées à être utilisées dans de nombreuses activités différentes, Laster Technologies a signé un partenariat avec une société française spécialisée dans la gestion de la mobilité, Eco & Logic. Et l'une des applications des Logic Glass© sera totalement dédiée à la moto.
Zile Liu et Thierry Penet, respectivement directeur général et directeur des ventes de Laster Technologies, ainsi qu'Isabelle Colin, directrice associée de Eco & Logic, nous parlent d'un produit qui pourrait bien concrétiser les rêves les plus fous de certains d'entre vous.

Réalité augmentée contre vision tête haute


L'Équipement.fr : Depuis quand Laster Technologies est-elle présente dans le domaine de la vision tête haute ?
Thierry Penet : Laster travaille dans les systèmes optiques portés depuis 2005. À l'origine, nos clients étaient surtout dans le secteur de la défense, pour indiquer aux militaires ce qui les entourait. Nous nous sommes ensuite diversifiés dans l'aéronautique, pour les techniciens de maintenance, puis les pilotes d'avion et d'hélicoptère ainsi que le domaine ferroviaire. Mais ce n'est pas de la vision tête haute, il s'agit de réalité augmentée.

Quelles sont les différences entre la vision tête haute et la réalité augmentée ?
Exemple de réalité augmentée proposée par Laster dans l'aéronautiqueZile Liu : La première, connue du grand public dans les automobiles, impose de déporter son regard pour accéder aux informations. La réalité augmentée (RA) place les infos dans l'axe de vision naturel sur un verre transparent. Ces informations peuvent se superposer à l'environnement, pour apporter des données complémentaires. Ces données sont envoyées aux lunettes par un calculateur, par exemple un smartphone dans le cas des SeeThru ou des Logic Glass©. En évitant à l'utilisateur de devoir lever ou baisser les yeux, on ne gêne pas la conduite.

En quoi les Logic Glass© de Eco & Logic se distinguent-elles des SeeThru ?
Zile Liu, directeur général de Laster TechnologiesZile Liu : Les SeeThru pour lesquel nous avons lancé une campagne KickStarter sont en fait la version 3 d'un travail entamé il y a 2 ans. Nous sommes passés d'un produit pesant initialement 250 grammes à des lunettes de moins de 50 grammes. L'idée de Kickstarter est pour nous de développer les volumes pour faire baisser les coûts de productions. Le gabarit actuel des SeeThru ne permet pas de garantir leur bonne installation dans tous les casques de moto, nous devons par exemple diminuer l'épaisseur des branches. Et développer des applications spécifiques. C'est là qu'intervient Eco & Logic.

Logic Glass© : Une R.A. utilisable à moto


Que peut-on attendre au quotidien de la réalité augmentée pour les motards ?
Ce que donneraient les lunettes de réalité augmentée Laster SeeThru à motoIsabelle Colin : Les Logic Glass© seront déclinées avec de nombreuses applications pour la gestion de la mobilité quel que soit le domaine.
La 1re application sera un GPS optimisé (limitation en vigueur, la matérialisation des voies de circulation, zone à risque, zone de danger etc …) le tout en surimpression sur la route, grâce à la projection en transparence sur le verre placé devant l'œil droit. En parallèle, une application exclusivement pour les motards sera développée et une intégration des Logic Glass© dans le casque sera mise sur le marché avant l'été 2014.
Isabelle Colin, Eco & LogicCes deux applications nous permettront de continuer notre développement afin de concrétiser notre concept de lecture prédictive de la route et ainsi révolutionner l'industrie de la navigation GPS notamment pour la navigation au guidon. Il n'y a techniquement aucune limite aux développements envisageables et les motards (entre autres) auront un vrai outil d'aide à la conduite favorisant leur sécurité.

Aucune limite, si ce n'est la loi. Certains usages seront-ils interdits, par sécurité ou pour rester conformes aux lois nationales ?
Zile Liu : Au niveau du port d'un tel système durant la conduite, comme vous l'avez signalé, la France n'a pas opposé d'interdiction. Le cas médiatisé au Royaume-Uni concernait une personne qui regardait une vidéo sur ses Google Glass en conduisant. Notre système verrouillera un tel usage si le GPS détecte un déplacement. Une étude menée par l'INRETS a prouvé que lorsque jusqu'à 5 infos sont affichées dans le champ de vision d'un conducteur, elles représentent une véritable sécurité et une aide à la conduite. Aucune étude n'a été faite pour les motards mais les résultats ne devraient pas être bien différents. Le Ministère des Transports attend de pouvoir faire des tests sur des produits fournis par les industriels.
Isabelle Colin : Il est évident que les Logic Glass© ne pourront pas indiquer l'emplacement précis des radars par exemple, nous nous devons de respecter la législation. Mais l'assistance à la conduite, surtout à moto, peut prendre de nombreuses formes, nous y travaillons.

Peut-on imaginer prochainement des Logic Glass© totalement intégrées à un casque, avec des infos projetées sur l'écran ?
Thierry Penet, Laster TechnologiesThierry Penet : Il faudra probablement attendre une révision de la norme d'homologation des casques ECE 2205, rédigée à une époque où la réalité augmentée n'était même pas imaginée.
Isabelle Colin : Nous travaillons actuellement en association avec un fabricant de casques et cela demandera beaucoup de travail, mais, bien évidemment, c'est ce à quoi nous souhaiterions arriver. Laster maîtrise parfaitement la technologie. Et notre partenariat est essentiel pour ce projet d'avenir.

Fonctionnement et caractéristiques


Les lunettes SeeThru de Laster Technologies sont déjà disponibles en pré-commande. Les Logic Glass© d'Eco & Logic devraient arriver à partir de juin 2014. Embarquant un GPS, des gyroscopes et accéléromètres, elles font en revanche l'impasse sur la caméra embarquée, pour des soucis de respect de la vie privée mais aussi d'autonomie (de 6 à 8 heures).
La technique de réalité augmentée affiche à travers le verre transparent une image dont la netteté se fait environ à 10 mètres en avant pour ne pas forcer l'utilisateur à faire le point directement sur le verre ; et à utiliser des capteurs embarqués sur la lunette pour détecter l'orientation du regard de l'utilisateur de manière à enrichir (dans la direction de son regard) son champ de vision naturel par des informations contextuelles pertinentes lui donnant une meilleure conscience de son environnement en temps réel. On évite le temps d'adaptation et le système peut être utilisé par les porteurs de lunettes et lentilles correctrices. La sortie audio se fait via un écouteur classique (pas de conduction osseuse comme sur les Google Glass car cela épaissit la branche).

Réalité augmentée Jarvis dans Iron ManLes développements à venir semblent prometteurs et la technique galope ici aussi vite que l'imagination des futurs intéressés. Avouez que vous avez rêvé de disposer dans votre casque du système Jarvis vu dans Iron Man
C'est peut-être pour très bientôt, mais ce ne sera pas du cinéma.

Vos commentaires




Derniers commentaires