Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Info

Revenir à l'accueil

Business : Leovince se relance avec l'Italien Adler

Info - Publié le lundi 3 mars 2014 à 20:10 par Ludovic Vidal

Quasiment condamnée il y 5 mois, Leovince semble sauvée. Elle vient d'annoncer un partenariat majeur avec Adler permettant de relancer les développements de nouveaux produits, la fabrication ayant été temporairement maintenue par l'usine qui en avait la charge depuis des années. Un renouveau durable ?

Logo de LeovinceSuite (et fin ?) des péripéties du fabricant d'échappements moto Leovince : dans un communiqué officiel, la firme italienne vient d'officialiser le partenariat entre Promet Sp.Z.o.o. et le groupe Adler S.p.A. Le premier, partenaire historique de Leovince et fabricant de ses silencieux depuis 15 ans, assurait la continuité de la fabrication depuis l'annonce de la mise en liquidation volontaire de Sito Grupo en octobre 2013. Il restait à savoir si un partenaire pouvait venir épauler Leovince pour assurer la pérennité du développement futur. C'est apparemment chose faite avec un poids lourd du secteur.

Adler va aider Promet à assurer l'avenir de Leovince


Spécialisé dans le design, la fabrication et la vente de pièces moto d'origine, le groupe Adler fournit (entre autres) des embrayages et des transmissions pour Ducati, BMW, Piaggio ou KTM. L'association entre Adler et Leovince − qui cherchait une société pouvant prendre en charge la recherche et le développement des futurs produits − semble assez naturelle. On espère pour la marque que ce partenariat sera durable et permettra d'assurer le retour de Leovince au plus haut niveau. En plus d'une réorganisation des secteurs commerciaux et de recherche basés en italie, Adler a déjà déclaré vouloir réintégrer certains employés de SITO qui avaient perdu leur emploi suite à la liquidation, sans toutefois en préciser le nombre, tout en conservant la fabrication en Pologne, comme c'est le cas depuis 15 ans.
« Le projet est ambitieux, mais il est plein de potentiel et il mérite toute notre confiance », a déclaré Alfio Morone, Président de ADLER. « Nous partageons la passion, la tradition, l'expérience et un
fort désir d'affronter les nouveaux défis en raison de la crise du secteur. Nous cherchons des solutions et nous offrons de nouvelles propositions : ceci est notre réponse et notre nouveau point de départ ».

Bien entendu, une telle réorganisation va demander un peu de temps mais on espère, pour les clients comme pour les employés, que ce sera un succès et que la moto ne perdra pas une marque d'une telle renommée.

Vos commentaires




Derniers commentaires