Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Info

Revenir à l'accueil

Question lecteur : Le Pinlock, uniquement de jour ?

Info - Publié le lundi 12 janvier 2015 à 13:40 par Ludovic Vidal

Peut-on réellement rouler de nuit avec une lentille Pinlock installée sur l'écran de son casque moto ou est-on dans l'illégalité ? La question paraît saugrenue mais la réponse risque de vous surprendre. Vous allez voir que le diable se cache dans les détails.

En novembre dernier, nous vous expliquions pourquoi les lentilles Pinlock n'étaient plus installées d'office sur les casques de moto et scooter, en France comme ailleurs. Ceci a soulevé une autre question de votre part à propos de cette lentille anti-buée et celle-ci concerne l'homologation de l'écran, qui serait annulée dès l'installation du Pinlock. Nous avons interrogé l'organisme français de certification UTAC pour en savoir plus. L'occasion de faire le point sur une demi-vérité et sur une norme quasiment inapplicable.

Une histoire de transmission de lumière


Lentille anti-buée pour casque moto et scooter Pinlock sur un Shoei NXRCommençons par un petit rappel : parmi les nombreuses caractéristiques qu'un écran de casque doit respecter pour être homologué à un usage routier, la quantité de lumière qu'il laisse passer est l'une des plus importantes et celle qui semble la plus facile à appréhender. S'il laisse passer entre 80 et 100 % de lumière, l'écran est homologué "toutes conditions" et peut donc être utilisé de jour (forcément) comme de nuit. S'il laisse passer de 50 à 79 % de lumière, il est homologué pour une utilisation diurne (de jour) mais doit être remplacé par un écran clair pour la conduite de nuit. En-deçà de 50 % de lumière transmise, l'écran est tout simplement interdit sur route et réservé à la piste. Nous en parlions déjà ici en 2010. Ça paraît limpide. Oui mais …
Comme l'écran principal, la lentille Pinlock arrête un peu de la lumière. Imaginons un écran incolore qui laisse passer 82 % de lumière. En y ajoutant une lentille Pinlock qui arrêterait, par exemple, 3 % de la lumière, on se retrouve donc avec "seulement" 79 % de lumière transmise. Du coup, cet ensemble écran-pinlock reste légalement utilisable de jour mais ne devrait pas être utilisé de nuit. Vicieux, non ?

Alors, on retire le Pinlock pour la nuit ?


Lentille anti-buée pour casque moto et scooter PinlockStricto sensu, oui, il le faudrait. Mais reconnaissons que, dans les faits, ce serait stupide et inefficace. Entre un écran homologué mais rempli de buée et un écran dépourvu de buée mais non-homologué d'après les textes, lequel serait le moins dangereux ? Un écran équipé de sa lentille Pinlock se montre toutefois d'une qualité optique inférieure à l'écran de base. Chez Schuberth par exemple, les écrans sont de classe optique 1 (la plus élevée) mais passent en classe 2 quand on y installe un Pinlock. Certains ont pu constater, en roulant avec un Pinlock de nuit, de légers reflets des phares des véhicules arrivant en face. Mais ce n'est rien à côté du halo lumineux créé en cas d'écran embué.

Une norme qui commence à dater


L'UTAC nous a fait une remarque assez intéressante au sujet de cette homologation. Lorsque la norme de certification des casques moto ECE 2205 a été définie, les lentilles Pinlock n'étaient pas aussi courantes que maintenant. De fait, l'homologation se fait donc avec un écran seul, sans ses accessoires. Et le Pinlock est dès lors considéré comme un simple acccessoire. Il faudra donc attendre la norme 2206 afin de voir si les mesures seront demandées avec le Pinlock installé. Une norme qui tarde d'ailleurs à être finalisée.

En résumé, un écran incolore parfaitement homologué pour les roulages diurnes et nocturnes ne devrait pas être équipé d'une lentille anti-buée Pinlock une fois le soleil couché. Mais au-delà de la norme proprement dite, conserver un champ de vision dégagé nous semble bien plus important qu'une transmission lumineuse inférieure de quelques pour cent à ce qui est admis. D'ailleurs, ceux qui roulent avec des lunettes de vue dans leur casque sont dans le même cas de figure, les verres correcteurs ne laissant jamais passer 100 % de la lumière ; on leur retire leurs lunettes ?
Dans tous les cas, ne tendez pas le bâton pour vous faire battre et évitez de rouler de nuit avec un écran fumé.

Merci également à HJC, Schuberth et Shoei pour leurs réponses à nos questions.

Vos commentaires




Derniers commentaires