Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Info

Revenir à l'accueil

Essai casque Shark Skwal : 1res impressions

Info - Publié le lundi 22 juin 2015 à 15:10 par Ludovic Vidal

Nous venons de recevoir un exemplaire de l'intégral Shark Skwal. Avant de partir l'essayer sur route, voici nos premières impressions au sujet de ce casque à LED. Avec quelques mesures et des photos pour un aperçu de sa visibilité nocturne.

Casque intégral moto et scooter Shark SkwalSur le papier, le casque Skwal est un intégral plutôt conventionnel, avec une coque en résine thermoplastique injectée pour un tarif maîtrisé, un double écran solaire, une lentille Pinlock et une boucle micrométrique. Sur ces points, le Skwal semble se situer dans la moyenne, même s'il est plus lourd que promis, avec une balance qui affiche 1 600 grammes pour une taille L. En revanche, le Skwal se distingue par la présence de 4 LED. Un détail qui, lumière éteinte, n'en est plus vraiment un.

Shark Skwal : Un intégral standard avec un petit +


Casque intégral moto et scooter Shark SkwalMalgré son léger surpoids, il faut se rappeler que le Skwal s'affiche à tout juste 200 €. Et pour ce prix, Shark livre un casque plutôt bien équipé puisqu'on y retrouve un écran solaire dont la commande, si elle n'est pas strictement identique à celle du Vision-R (à la douceur toujours inégalée à ce jour) en reprend le principe et la forme. Pour éviter que le champ de vision ne soit embué, l'écran principal est creusé pour recevoir une lentille Pinlock MaxVision. Une fois enfilé, le maintien s'avère excellent grâce à des mousses épaisses qui ne semble pas devoir se tasser rapidement. Nous surveillerons ce point lors du test dynamique ; sur un roadster, le verdict sera rapide. Mais, bien évidemment, c'est de nuit que le Skwal laisse entrevoir sa différence. Discrètes lorsque elles sont éteintes, les diodes donnent un style particulier au Skwal, que ce soit en mode fixe ou clignotant. Sans transformer l'intégral en lampion, celles-ci améliorent grandement la visibilité du Skwal dans l'obscurité. Il faudra cependant vérifier que cette fonctionnalité ne se transforme pas en gadget une fois en conditions réelles, notamment en zone éclairée et avec une moto dont les phares sont allumés. On peut néanmoins déjà saluer le travail de Shark : intégrer des LED sans transformer immédiatement le Skwal en "casque de kéké" ne devait pas être chose facile.

Pour savoir ce que vaut le Skwal sur la route, nous en avons déjà commencé le test complet, de jour comme de nuit. En attendant notre conclusion, vous pouvez consulter sa galerie complète. À suivre…

Casque intégral moto et scooter Shark Skwal

Vos commentaires




Derniers commentaires