Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Dossier matière : Le Gore-Tex

Gore-Tex, Lockout, Gore-Seam, Airvantage, Armacor... L'Équipement.fr fait le point sur les technologies Gore

Déjà bien ancré dans l’univers de l’équipement moto, le Gore-Tex fait figure de référence en termes de membrane étanche. Mais ce matériau ne constitue pas la seule technologie développée par Gore (le fabricant du Gore-Tex) dans la recherche d’un meilleur confort face aux conditions météo variées croisées par le motard lambda. L’Équipement.fr fait un point sur l’offre de la firme américaine : découvrez le Gore-Tex sous toutes ses coutures et déclinaisons motardes, ainsi que les technologies Gore-Seam, Lockout Closure, Airvantage, Armacor et Comfort Mapping.

Gore-Tex : L’insert étanche et respirant

Membrane Gore-Tex vue au microscopeSans doute le plus connu des inserts d’étanchéité présents dans les blousons et autres vestes pour moto et scooter, le Gore-Tex n’en demeure pas moins un mystère technique pour beaucoup. Son principe de fonctionnement s’avère plutôt simple sur le papier : cette fine membrane en Téflon (qui n’est en fait pas un textile), traitée à l’aide d’une substance oléophobe, présente plus de 1,4 milliard de pores microscopiques par cm² (vue microscope ci-contre). Ces pores sont approximativement 20 000 fois plus petits qu'une goutte d'eau, mais 700 fois plus grands qu'une molécule de vapeur d'eau. Voilà qui explique pourquoi la pluie ne peut la traverser, contrairement à l’humidité naturellement dégagée par le corps humain (l’équivalent en une heure d’un quart de tasse au repos, presque quatre tasses et demi lors d'un effort intense d’après Gore).

Gore-Tex : Principe de fcontionnement

Par ce biais, la membrane Gore-Tex offre des propriétés d'étanchéité et de respirabilité, limitant donc la conductivité thermique due à la présence d’humidité, susceptible de générer un refroidissement plus rapide. Mais elle dispose également d’un effet coupe-vent lui aussi non négligeable dans le confort thermique d’un vêtement soumis à des vents très forts en toutes saisons.
Pour être mis en œuvre dans l’équipement moto, le Gore-Tex est laminé avec un textile support, qui prend place le plus souvent dans la doublure ou directement sous le matériau extérieur du produit (cuir ou textile). Plusieurs déclinaisons sont proposées par Gore selon le type de vêtement :


Blousons, vestes et pantalons moto

Gore-Tex Performance Shell : déclinaison la plus fréquemment utilisée, elle est disponible en structure deux couches (plus de souplesse) ou trois couches (efficace en conditions plus extrêmes). Ex : Pantalon Bering Austral
Gore-Tex Paclite Shell : Composée de matériaux plus compressibles et légers dans un souci de gain de souplesse, quelques fois employée en moto. Ex : Veste Alpinestars Durban
Gore-Tex Soft Shell : Conçu pour réduire les épaisseurs au maximum et favoriser la liberté de mouvement, le Soft Shell se retrouve dans certaines doublures. Ex : Veste Scott London TP

Gants

Gore-Tex X-Trafit, la membrane étanche et respirante pour les gantsLa technologie Gore spécifiquement développée pour les gants est baptisée X-Trafit. Elle est mise en avant par la marque pour sa grande finesse et sa capacité à offrir un bon ressenti des commandes, mais reste encore rare sur le marché à ce jour. Ex : Gants IXS Ariana

Bottes, bottines et chaussures

Le chaussant intégrant du Gore-Tex embarque le plus souvent une membrane Confort & Performance, spécialement étudiée pour résister aux contraintes spécifiques des bottes motos multi-saisons, voire hiver. Pour leur part, les chaussures tablent en général sur une membrane moins respirante (technologie Confort & Polyvalence). Ex : Bottes Daytona Evo Sports GTX

Gore-Seam : Pour l’étanchéité des coutures

Les coutures restent souvent un vecteur insoupçonné de fuites d’eau : les trous percés par les aiguilles des machines à coudre sont en effet autant de portes ouvertes à l’humidité. Gore a donc mis au point les bandes Gore-Seam Tape. Conçues dans un matériau étanche, elle se collent du côté invisible de la couture pour boucher les voies d’eau potentielles. Ex : Pantalon REV'IT Legacy GTX

Lockout Closure : Un zip synthétique étanche

Système de fermeture étanche Lockout Closure par GoreComme les coutures, les fermetures éclair des blousons, vestes et pantalons laissent souvent leurs traces lors des fortes averses : qui n’a pas constaté la présence d’auréoles humides au niveau des zips d’un blouson peu protecteur ? Gore propose sa solution avec le Lockout Closure, un système de fermeture qui ressemble vaguement à une fermeture éclair, mais s'annonce cependant plus étanche que celle-ci, dans la mesure où il est constitué de deux bandes profilées en matière synthétique qui se solidarisent de manière hermétique au passage du curseur métallique. Ce mécanisme semble peu sensible à l'usure : Gore garantit son étanchéité après plus de 1 000 utilisations. La manipulation du Lockout parait cependant moins aisée que celle d’un zip normal, et il demanderait d’après Gore un graissage ponctuel à l’huile silicone. Ex : Blouson Bering Slammer

Airvantage : Une isolation thermique réglable

Actuellement uniquement disponible sur des gilets thermiques à porter sous une veste ou un blouson moto, le système Airvantage brille par son ingéniosité, au point qu’on espère un jour le retrouver au sein d’un vêtement multi-saison. Il se compose d’une chambre à air intégrée au vêtement, gonflable avec la bouche par l’intermédiaire d’une valve ; plus la chambre est gonflée, plus l’isolation est importante (l’air est un excellent isolant). Quand le thermomètre remonte, le dégonflage de la chambre du Airvantage réduit l’isolation. Ce système permet donc d’ajuster instantanément le confort thermique en fonction des conditions internes et externes au blouson, sans avoir à ouvrir ce dernier, détacher sa doublure (si elle s’avère amovible) et la ranger dans un sac-à-dos... Ex : Gilet thermique BMW Airvantage

Gore Airvantage, la doublure à isolation réglable

Armacor : Un textile étudié pour résister à l’abrasion

Armacor, textile renforcé de kevlar par GoreAvec l’Armacor, Gore s'écarte un peu de la dimension confort pour s’attaquer au volet de la sécurité du motard. Ce textile synthétique intègre un treillis composé de fibres en Kevlar pour offrir une plus grande résistance à l'abrasion et au déchirement qu’un tissu standard. On le retrouve allié à la membrane qui fait le succès de la marque dans l’équipement moto labellisé Gore-Tex Pro Shell. Ex : Veste moto IXS Coimbra

Comfort Mapping : Optimisation du “climat intérieur”

Cette technologie encore hypothétique dans le domaine de l’équipement moto associe différents laminés Gore-Tex aux propriétés de respirabilité spécifiquement étudiés en fonction de la zone du corps qu’ils recouvrent. L’objectif du Comfort Mapping est donc de répondre précisément aux besoins du corps en vue d’optimiser le confort intérieur du vêtement.