Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Accessoire entretien TAP Ultra Ever Dry

Présentation

Qu'on soit un véritable maniaque ou moins regardant sur la propreté de son véhicule, laver son deux-roues est rarement une activité qu'on attend avec impatience.Et si, au lieu de laver sa moto, on lui évitait de se salir sans s'empêcher de rouler ? La solution pourrait bien s'appeler Ultra Ever Dry.

Tap Ultra Ever Dry : Pour une moto qui ne se salit plusJet d'eau, savon, éponge, dégraissant, lingettes … La liste des produits nécessaires pour rendre périodiquement l'éclat du neuf à une moto peut s'avérer aussi longue que le temps qu'on y passe parfois. Et le constat est universel puisque malgré des contraintes différentes, qu'on soit un utilisateur urbain ou adeptes des longues balades, entre la graisse de chaîne, les insectes ou la poussière des freins, on a rarement une moto (ou un scooter) irréprochable. Certaines technologies peuvent cependant, avec quelques précautions, grandement limiter la salissure. Comme ce traitement rendant toute surface hydrophobe et oléophobe.

TAP Ultra Ever Dry : Une moto insalissable ?

Tap Ultra Ever Dry : Pour une moto qui ne se salit plusEt si la saleté glissait simplement sur le carénage ou la jante sans pouvoir y accrocher ? Initialement à usage industriel, la solution de TAP nommée Ultra Ever Dry dépose un film très fin (environ 3,5 microns) de nano-particules à la surface. Rendu hydrophobe et oléophobe, l'élément traité reste "sec". Eau, huile, graisse, poussière, plus rien (ou presque) ne peut s'y accrocher comme on le voit dans les vidéos impressionnantes du fabricant. Au point que Ultra Ever Dry a déjà quitté le milieu de l'industrie pour être utilisé en compétition mécanique, notamment en rallye automobile puisqu'une des équipes de pointe l'utilise dans les passages de roues et sur le bas de caisse pour éviter que la boue ne s'installe, gagnant ainsi un poids précieux. C'est d'ailleurs pour la même raison que le produit commence à trouver des adeptes en Motocross et en quad. Pour un usage sur une moto routière, on imagine l'avantage à ne plus devoir nettoyer une moto "pourrie" par un roulage sous la pluie ou une coque arrière et une jante tartinées de graisse de chaine. Mais attention, la technique d'application du produit impose quelques limites.

Un produit efficace mais à ne pas utiliser partout

Tap Ultra Ever Dry : Pour une moto qui ne se salit plusTap France, distributeur sur notre territoire, est très clair à ce sujet : Ultra Ever Dry ne doit pas être vu comme un produit miracle à usage universel. Si sa capacité à rendre étanches et à garder propres des gants ou des bottes (voir les photos) fera rêver de nombreux utilisateurs, le produit reste sensible à l'abrasion. Dès lors, une application sur les flancs du réservoir ou sur le pantalon est à proscrire puisque les frottement du second sur les premiers élimineront la couche protectrice. Mais surtout, Ultra Ever Dry blanchit très légèrement la surface traitée. Prudence donc si vous avez un véhicule foncé ou mat ; et, bien entendu, il ne faut pas l'appliquer sur l'écran du casque ou sur une bulle très haute, la vision pouvant alors être perturbée.
Mais sur un carénage, un sabot, des garde-boue (dessus mais surtout dessous), un bras oscillant et l'avant du moteur (régulièrement crépi pour les roule-toujours), les économies de temps de nettoyage devraient être assez importantes. Sans parler des roues ; ceux ayant des jantes blanches comprendront.

Reste un investissement de base assez conséquent puisque le produit (à pulvériser en deux couches) revient à environ 60 € pour traiter 1 m², avec, d'après Tap, une efficacité d'un an. Pour se le procurer, il faudra trouver un revendeur car le produit est (normalement) non disponible pour la vente directe aux particuliers, même si le site français semble autoriser des commandes sans restriction.
C'est en tout cas une technologie qui va se développer, le constructeur Nissan ayant récemment annoncé qu'il commercialisera une voiture pourvue d'une peinture "auto-nettoyante". Et devinez ce qu'ils utilisent pour ça ?

Présentation publiée le jeudi 22 mai 2014 par Ludovic Vidal

Vos commentaires