Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Accessoire roues Tecno Globe TPMS 2

Présentation

Un après le TPMS, voici la version 2. Chargé de contrôler en permanence la pression et la température des pneus, ce système conçu par Tyredog et distribué par Tecno Globe corrige ses erreurs de jeunesse pour se faire plus pratique à utiliser.

Contrôleur de pression et température de pneu moto et scooter Tyredog TPMS 2 Tecno GlobeÉvolution du premier système, cette seconde version du TPMS (Température Pression Moniteur Système) se compose de deux bouchons de valve et d'un boitier à accrocher au guidon (et non plus d'un porte-clefs). Plus pratique à consulter pendant qu'on roule, ce boitier affiche en permanence les informations de pression et température envoyées par les bouchons, alimentés par une pile 3V (fournie).

Tecno Globe Tyredog TPMS 2 : Pneus sous surveillance

Sur le boitier étanche, un bouton permet de vérifier que les valeurs sont conformes aux exigences de sécurité et aux choix du pilote. On peut également paramétrer des seuils d'alerte, au-delà desquels le porte-clés sonne ou vibre pour alerter d'un problème. Détail important : la sensibilité du capteur de pression est de 0,07 bars.
Si le fabricant australien Tyredog met en avant une économie potentielle de carburant en roulant toujours à la bonne pression (jusqu'à 8 % d'après eux), on y voit surtout un élément de sécurité, que comprendront ceux qui ont déjà eu affaire à une crevaison trop lente pour être détectée en roulant. Afin de fonctionner par tous les temps, les bouchons sont étanches et peuvent être sécurisés contre le vol par un écrou spécifique. À noter que leur poids (10 grammes), peut nécessiter d'adapter l'équilibrage des roues, surtout à l'avant et avec des motos sportives tels les roadsters.. Pour ces dernières, il est même recommandé d'utiliser des valves métalliques. À noter que le TPMS 2 n'a pas a être utilisé sur piste.

Reste le tarif, élevé et en hausse, car le TPMS 2 s'affiche à 189 €.

Présentation publiée le vendredi 27 avril 2012 par Ludovic Vidal

Vos commentaires