Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Amortisseur EMC SportShock 2

Présentation

Mieux adapté à la route que le très pointu SportShock4, l'amortisseur EMC SportShock2 s'offre le luxe d'utiliser une technologie bien plus efficace qu'un élément d'origine. Tout en se montrant accessible alors qu'il est intégralement fabriqué en France.

Amortisseur moto EMC SportShock 2 avec double molette de réglageSi, au moment de changer l'amortisseur de leur moto car celui d'origine accuse le poids des ans ou a fait preuve de faiblesse dès le départ, beaucoup de motards pensent souvent à une marque suédoise s'affichant en gros caractères sur les machines de compétition, il existe d'autres solutions, moins onéreuses mais pas moins efficaces. Parmi celles-ci, on trouve la marque EMC dont les produits sont entièrement fabriqués en France.

Amortisseur EMC SportShock 2 : Pour la route en mode sportif

Amortisseur moto EMC SportShock 2 avec double molette de réglageInstallée à Villeurbanne, la société EMC y développe ses amortisseurs routiers et sportifs. Ils sont également fabriqués sur place avec des pièces taillées dans la masse. Le SportShock n'est pas l'entrée de gamme mais nous avons choisi de vous le présenter car il s'affiche à un tarif à peine supérieur à un amortisseur dont notre essai a généré énormément de lectures : le Öhlins de la gamme 46DR. Plus réglable que celui au ressort jaune, l'amortisseur EMC SportShock2 vise un cadre d'utilisation plus large puisque EMC n'hésite pas à le recommander pour un usage occasionnel sur circuit. En plus, bien entendu, sur route pour des balades de loisir ou une petite arsouille de temps à autre. Il s'agit d'un amortisseur tri-tube à compensateur de volume, à gaz basse pression. On évite ainsi les désagréments que peuvent rencontrer les amortisseurs à émulsion, comme le comportement se dégradant au fil du temps ou sur de fortes contraintes. Le SportShock 2 dispose de deux molettes de réglage, qui synchronisent toutes deux la compression et la détente, sur 32 clics. La première se charge des hautes vitesses (pour le confort) et la seconde des basses vitesse (pour la stabilité et la motricité). Dissocier les réglages de compression et de détente n'étant utile que pour chasser le chrono, cela alourdirait inutilement la note, alors que l'objectif est justement de conserver un tarif raisonnable.

L'amortisseur SportShock 2 de EMC s'affiche en effet à 640 €. De quoi redonner une nouvelle jeunesse à une moto (roadster voire routière) ayant quelques années au compteur ou méritant un meilleur comportement routier. Fabriqué à la commande, il peut donc recevoir le ressort correspondant au poids du pilote et à son usage (duo, solo, balade, etc). En option, on trouve la correction d'assiette (72 €, visible ici) et la précharge hydraulique pour faciliter l'accès aux réglages (210 €).

Présentation publiée le lundi 09 février 2015 par Ludovic Vidal

Vos commentaires