Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Amortisseur Öhlins KA 4800 PFP Kawasaki Z800

Présentation

Déclinaison spécifique du mono-amortisseur 46DR, le KA 4800 PFP offre deux réglages pour rendre la Kawasaki Z800 plus saine et confortable et enfin profiter de son moteur sans arrière-pensée, à un tarif contenu, pour du Öhlins.

Amortisseur moto Öhlins Street Performance Line pour la Kawasaki Z800Si la Z750 figure bien dans la liste des motos pouvant être équipées du 46DR de la gamme Street Performance Line de Öhlins, la marque suédoise ne propose pas cet amortisseur sur toutes les machines sorties apparues depuis sa sortie en 2012. Et la dernière version du roadster phare de Kawasaki ne peut actuellement pas en être équipée. Pourtant, la tenue de route offerte par l'amortisseur d'origine se montre quelque peu perfectible, même sur route. Sous un nom quelque peu alambiqué, le KA 4800 PFP est la réponse de PFP Racing (distributeur Öhlins pour la France).

Amortisseur KA 4800 PFP : Pour stabiliser la Kawasaki Z800

Comme l'amortisseur dont il est dérivé, il offre un double réglage, suffisant pour un usage routier, de la détente et de la précharge. À l'image du 46DR disponible pour de nombreuses motos, ce mono-amortisseur prend le contrepied des idées reçues à propos de Öhlins, connue pour ses produits compétition, en se voulant plus accessible, sur tous les points. Ici, pas de détentes lente et rapide, compressions lente et rapide ou de hauteur réglable. Pensé pour le quotidien, l'amortisseur pressurisé (voir schéma ci-contre) Öhlins KA 4800 PFP dispose d'un réglage de la détente ainsi que de la précharge mécanique du ressort. Et c'est tout. L'objectif semble donc clair : apporter la finition Öhlins dans un amortisseur qui ne demande pas d'ajustements permanents. Développé spécifiquement par PFP Racing, cet amortisseur devrait apporter à la Z800 un surplus de maniabilité et de stabilité, avec un travail de la suspension plus progressif, ce dont ne se plaindront pas celles et ceux trouvant parfois les limites de l'équipement d'origine sur la Japonaise.

Comme le reste de la gamme Street Performance Line, cet amortisseur joue la carte du « montez-le et oubliez-le », avec des réglages qui ne seront généralement modifiés que par ceux qui passent du solo au duo (via la précharge) ou lors des trajets estivaux avec des bagages. Il peut être un choix intéressant pour remplacer un amortisseur d'origine en fin de vie. Comptez 690 €, soit un léger surcoût par rapport au 46DR. Une hausse qui s'explique par la production plus spécifique entreprise par PFP Racing.

Présentation publiée le vendredi 16 mai 2014 par Ludovic Vidal

Vos commentaires