Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Essai

Quel élément d'une MT-09 est aussi perfectible que son moteur est enthousiasmant ? La réponse, évidente, se devine en quelques kilomètres de roulage : l'amortisseur, rapidement à la peine. Le Öhlins YA335 rend à la Yamaha MT-09 les qualités qu'elle aurait toujours dû avoir.

Amortisseur moto Öhlins YA335 pour Yamaha MT-09Si vous avez emprunté une MT-09 pour vous faire une idée des performances de son 3 cylindres, vous avez certainement remarqué l'étonnante capacité de la moto à se transformer en saucisse dès qu'on laisse le moteur s'exprimer quelque peu. En cause, des suspensions très en retrait et en particulier son amortisseur, totalement indigne d'une telle moto. Bien trop souple, il pompe exagérément et se transforme alors en simple ressort, rendant certaines sorties de virage aléatoires. À moins de le durcir au maximum, ce qui en fait alors un bout de bois qui … ne joue plus son rôle d'amortisseur. Un défaut que tous ceux ayant acheté la Yamaha veulent corriger. Nous avons donc testé le YA335 récemment ajouté au catalogue de Öhlins. La solution à tous les problèmes ? Oui, et sans (trop) se ruiner.

Amortisseur Öhlins YA335 Yamaha MT-09 : Simple et bien construit

Amortisseur moto Öhlins YA335 pour Yamaha MT-09N'accablons pas la Yamaha MT-09, la majorité des roadsters modernes souffre de ce mal : les suspensions sont le premier élément sur lequel les constructeurs grappillent quelques sous pour proposer des motos au tarif final alléchant. Et pour éviter de faire exploser ce tarif, la gamme Street Performance Line 46DR de Öhlins, apparue en 2012, se veut simple : si le YA335 reçu bénéficie d'une très bonne finition, on ne trouve qu'une seule molette, ici placée à la base de l'amortisseur. Celle-ci permet de régler la compression et la détente en même temps pour ceux qui en éprouvent le besoin.
Placé à côté du Öhlins, l'amortisseur d'origine donne presque l'impression de provenir d'un 125 cm³ (ou moins) tant il paraît fragile dans sa conception et (surtout) sa finition, notamment au niveau du réglage de précontrainte en acier. Si l'on été taquins, on se demanderait presque combien côute réellement cette pièce à Yamaha…  Techniquement, l'installation du YA335 sur notre MT-09 n'a pas posé de problème et n'a demandé que trente minutes, dépose comprise. PFP France met en avant l'efficacité de cet amortisseur sans devoir ajuster les réglages d'origine. Pour le vérifier, nous n'avons rien modifié pour notre test.

Un petit air de R à pas cher ?

Amortisseur moto Öhlins YA335 pour Yamaha MT-09D'ailleurs, en usage routier normal, il ne sera jamais nécessaire de venir jouer avec la mollette de réglage ou celle de précontrainte, à moins de rouler en duo. Mais le moins que l'on puisse dire, c'est que le changement est flagrant ! La moto ne s'enfonce plus à la moindre accélération et perd cette fâcheuse tendance à osciller dans les courbes rapides. Du coup, la Yamaha tient enfin son cap, devenant plus saine et donc plus rassurante. Plus besoin de choisir entre le confort (amortissement des petits chocs) et la sécurité (grosses compressions). Un comportement qui devrait changer la vie des propriétaires de MT-09, mais aussi d'autres machines, comme la Street Triple, l'ER-6 ou la Z800, victimes du même mal chronique. Plus saine dans ses réactions, la moto fait également moins souffrir son pneu arrière, qui s'use moins et mieux. Vous n'aurez alors plus d'excuse pour vos bandes de peur.
Nul doute que Yamaha présentera d'ici peu une MT-09 R affichant fièrement un ensemble fourche/amortisseur Öhlins. Nul doute également que cela se paiera au prix (très) fort alors que ce YA335 s'affiche à 590 €. Un tarif plutôt raisonnable au regard des bénéfices et idéalement complété par les ressorts de la marque (139 €). Ou, mieux, par le kit Andreani déjà testé.

Investir près de 600 € dans un amortisseur pour une "simple" utilisation routière est-il judicieux ? Oui et cent fois oui quand on voit à quel point la machine en sort transfigurée, plus sûre et plus saine ! Que ce soit pour mettre à la retraite à un amortisseur de série fatigué (ce qui arrive très vite) ou mettre à niveau une moto neuve dont les pièces d'origine desservent le moteur, cette gamme 46DR de Öhlins mérite qu'on s'y intéresse. D'autant qu'elle s'avère souvent moins onéreuse qu'un élément d'origine dont on ne comprend définitivement pas le tarif (de 500 à 1 200 € selon les marques).

Essai publié le mardi 05 août 2014 par Ludovic Vidal

Les plus

Moto enfin saine et rassurante
Finition
Prix, raisonnable en remplacement

Les moins

Devrait être installé de série

Vos commentaires