Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Avertisseur de radar Coyote Mini Coyote Plus

Présentation

Coyote se préoccupe de la santé de votre permis à point. Mais pas seulement : avec son nouvel avertisseur de radars Mini Coyote Plus, la marque propose en effet un service Assistance innovant.

Avertisseur de Radar Mini Coyote PlusCoyote lance une version compacte de son détecteur de radar communautaire. Le Mini Coyote Plus ne se contente pas d'afficher un gabarit réduit : le design de l'appareil est retravaillé pour l’occasion tandis que le boîtier est censé se montrer plus résistant, le son de meilleure qualité et les boutons plus ergonomiques. Joli programme.
Le détecteur de radar Mini Coyote Plus reprend par ailleurs les fonctionnalités des produits GPS de la marque, à l’instar de l’application pour smartphones sous Android que nous avons testée il y a un peu plus d’un mois.

Coyote Assistance, un plus optionnel en cas de panne

Cependant, l’’évolution la plus notable concerne sans doute l’apparition d’un service Coyote Assistance. En cas de de problème mécanique, machine à l’arrêt, l’utilisateur peut maintenant appeler l’assistance par l’intermédiaire de son Mini Coyote Plus. À noter que ce service ne concerne que les pannes mécaniques, électriques et électroniques n’entraînant pas de dommages corporels. Il ne couvre donc pas les urgences médicales (maladies, blessures…), pas plus d’ailleurs que les frais engendrés par l’appel. Il ne s’agit donc pas d’une forme “d'assurance”, mais bien d’un raccourci prévu pour accélérer l’intervention. Une initiative intéressante, même si son tarif s’élève à 3,50 € par mois, à moins d’avoir souscrit à un abonnement Coyote de 2 ans, auquel cas ce service est offert.
Le Mini Coyote Plus est vendu 199 € (prix de lancement), ce qui inclut 3 mois de communications. Ensuite, celles-ci sont facturées 12 € par mois. Une remise de 38 € est consentie pour une souscription directe pour 2 ans (soit 250 € au lieu de 288 €).

Présentation publiée le lundi 15 novembre 2010 par Loïc Bonraisin

Vos commentaires