Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Blouson 4City Picpus

Présentation

Nombreux sont ceux qui roulent uniquement en ville et souhaitent porter un blouson dédié sans forcément l'afficher une fois redevenus piétons. La marque 4City propose le Picpus, un blouson 100 % urbain à un tarif plancher qui n'oublie pas les protections homologuées.

Blouson moto et scooter urbain 4City Picpus : Les photosS'il porte le même nom qu'une station du métro parisien, ce n'est sans doute pas un hasard. Le 4City Picpus est un blouson exclusivement urbain. Léger et sobre, il a pour vocation de se faire oublier une fois le deux-roues stationné, pour le porteur ou pour les autres passants.

Coupe discrète, protections présentes

Sous un aspect de coupe-vent "classique", ce blouson 4City ne déroge pas à la règle de la marque, qui met en avant la discrétion des coupes de ses équipements. Ici, difficile de détecter un blouson moto, à moins de toucher les épaules ou les coudes, où on trouve bien des protections homologuées, de type Flexi-Form, pour une adaptabilité annoncée comme maximale, ce que nous vérifierons très bientôt. Pas de dorsale mais il est possible d'en ajouter une dans la poche prévue à cet effet.
Le textile utilisé est le Fibre Tech, qu'on retrouve souvent sur les blousons de la marque, mais il est ici un peu plus fin. Si la souplesse y gagne certainement, cela risque fort de limiter la protection offerte face aux intempéries, notamment au froid. Le blouson Picpus est d'ailleurs dépourvu de doublure étanche ou apte à affronter l'hiver.

Avec deux poches extérieures et autant dans le blouson, le Picpus devrait satisfaire les motards ou scooteristes urbains à la recherche d'un vêtement vraiment discret et offrant tout de même quelques protections. Disponible en deux coloris (à découvrir dans la galerie) du S au 3XL, le 4City Picpus s'affiche à seulement 89 €.

Nous essayons actuellement le blouson 4City Picpus sous des conditions variées. Nous ne manquerons pas de vous en dire plus sur lui dans les jours à venir. À suivre ...

Présentation publiée le mardi 23 novembre 2010 par Ludovic Vidal

Vos commentaires