Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Blouson Bering Grip

Présentation

Entre l'option sport pour le week-end et l'option confort le reste de la semaine, votre coeur balance ? Avec le blouson Grip, Bering essaie d'allier les deux, proposant un vêtement textile annoncé isolé, étanche, respirant et doté d'une coupe sport.

Blouson textile Bering GripCoupe sport de rigueur pour le blouson Bering Grip, mais sans qu'il n'en coûte au confort si l'on en croit le fabricant français. Celui-ci met en effet en exergue le tissu Soft Shell employé dans la fabrication du Grip. Issu du monde des sports outdoor, ce textile synthétique brillerait par sa souplesse et sa résistance mécanique. Une souplesse qui constitue à n'en pas douter un atout à basse vitesse, mais dont on serait en droit de craindre l'excès quand l'aiguille du compteur tend à grimper, le vent pouvant faire battre excessivement le tissu... Voilà pourquoi Bering a prévu des pattes de serrage anti-battement aux bras, poignets, à la ceinture ainsi qu'au col.

Le confort en ligne de mire

Le confort (encore lui) ne devrait pas trop se voir dégradé à la saison froide grâce à la doublure thermique alu amovible. De même sous la pluie, qu'une membrane BW2 Tech 500 annoncée étanche et respirante devrait rendre inoffensive.
Le système de ventilation ADS (Air Dynamic System) de Bering est quant à lui censé permettre une circulation optimale des courants d'air au sein du blouson quand la chaleur se fait sentir. Une fois la doublure thermique tombée, deux zips d'aération ouverts au niveau des épaules ménagent à cette fin des entrées pour le flux d'air.
Reste à évoquer la sécurité : Bering a doté le blouson Grip de quatre coques homologuées aux épaules et aux coudes. Comme souvent, la cinquième coque dorsale n'est disponible qu'en option (comptez pour le moins cher 25 €). Des inserts réfléchissants sur les épaules augmenteront les chances d'être vu de nuit.
Disponible du S au 4XL, le blouson textile Bering est vendu 189 €.

Présentation publiée le mercredi 23 décembre 2009 par Loïc Bonraisin

Vos commentaires