Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Essai

Macna semble décidée à se faire rapidement un nom chez les utilisateurs de deux-roues. Le blouson Macna Marker ne néglige ni le confort ni la sécurité. Lors de notre essai, plusieurs points nous ont convaincus, même si le Macna Marker n'est pas parfait.

Blouson moto et scooter textile Macna MarkerDébarquée il y a peu des Pays-Bas, la marque Macna ne signifie sans doute rien pour la grande majorité des motards. Avec le blouson Marker, Macna soigne son entrée de gamme. Clairement orienté vers le tourisme, ce blouson présente des solutions intéressantes et prometteuses. La sécurité a été particulièrement prise en compte, avec des coques homologuées de série et des coloris haute visibilité. Importée par Royal Moto Accessoires, Macna a mis presque tous les atouts de son côté pour séduire en France.

Blouson Macna Marker : Une vraie dorsale de série !

Blouson moto et scooter textile Macna MarkerCommençons par une nouvelle qui ravira ceux pour qui la protection importe : le Macna Marker est livré avec une mousse dorsale basique en plus des coques d'épaules et de coudes, mais aussi avec une dorsale SAS-Tec (SC1-12 pour les intimes) en France. Celle-ci présente la particularité d'être homologuée EN 1621-2, comme la majorité des dorsales, mais de niveau 2. Ce qui est bien moins courant en dorsale de série, surtout à ce niveau de prix global. Bravo à RMA pour cette décision.
À l'enfilage, le blouson moto Macna Marker affiche sa première qualité : la souplesse. Les deux types de Nylon utilisés font merveille, et on est à cent lieues d'une armure. Quand on enlève le blouson, pourtant équipé de la chaude doublure, une chose surprend au niveau des poignets. On ne sent pas la doublure au bout des manches. Et pour cause puisque Macna a utilisé une version simplifiée de son système Easy Cuff : la doublure y est tenue au blouson par un long zip comme on peut le voir sur cette photo de la manche retournée. S'il allonge à peine le temps de mise en place de la doublure, ce système se révèle impérial à l'usage. Aucune surépaisseur, pas de doublure qui amorce une remontée quand on ôte rapidement le blouson et un confort optimal, loin de ce que proposent nombre de modèles concurrents, même bien plus onéreux.

À un zip près ...

Blouson moto et scooter textile Macna MarkerAprès ce tableau enchanteur, on déplore d'autant plus l'oubli de Macna sur le serrage des poignets. Les manches sont très larges, ce qui permet d'enfiler facilement le Marker, même si vous avez de grosses mains. Malheureusement, seul un velcro (souple et bien conçu) permet de serrer le poignet pour ajuster la manche. Et celui-ci a bien du mal à éviter les plis disgracieux et peu agréables sur l'avant bras. Pourquoi avoir fait l'impasse sur un zip pour doubler le velcro et offrir une fermeture plus aisée ?
En parlant de zips, ceux qui ferment les trois poches extérieures (un peu petites) sont étanches et de type "marine". Nous avons vérifié, et il a vraiment fallu insister pour leur faire prendre l'eau. À un point qu'on ne rencontrera jamais sur la route. C'est d'ailleurs le cas du textile utilisé, qui résiste longuement avant de laisser l'eau pénétrer. Avec la doublure thermique, on peut aisément enchainer les bornes sous l'eau et/ou le froid sans trop de soucis. Selon votre moto, il faudra toutefois songer à prendre un tour de cou pour les longues sorties hivernales car le col est assez court. Sans être conçu dans un textile aéré ou pourvu de ventilations directes, le blouson Macna Marker reste cependant agréable sous la chaleur.

Haute visibilité : En option ou de série

Blouson moto et scooter textile Macna MarkerNée en Europe du Nord, Macna accorde forcément beaucoup d'importance à la visibilité du motard et du scootériste. Le blouson Marker est pré-équipé pour recevoir la Vision Vest, un baudrier escamotable jaune fluo pourvu de larges plaques rétro-réfléchissantes. Adaptable sur toute la gamme Macna, la Vision Vest (ici sur un blouson Chameleon) est vendue 34,95 € et présente l'avantage de pouvoir être utilisée uniquement quand les conditions l'exigent. Pour les utilisateurs prudents, adeptes de la circulation dans les bouchons ou dans un brouillard permanent, Macna propose le Marker dans un coloris gris et jaune fluo. C'est ce modèle que nous avons essayé. De face, il reste assez dicret. De dos, une large zone située entre la nuque et les omoplates arbore un jaune flashy. Mais c'est surtout de côté que le Marker expose son coloris chatoyant. Ce qui s'avère logique puisque c'est sous cet angle que le motard est le moins visible. Avec du textile fluo sur les flancs et l'intérieur des manches, le Marker permet d'être très bien vu. Comme avec tous les équipements uniquement fluorescents, cette haute visibilité s'arrêtera à la nuit tombée.

Souple et confortable, le blouson Macna Marker s'avère agréable sur route comme en ville. La doublure remplit correctement son rôle, en ajoutant ce "petit plus" pour le système d'accroche : les zips intégraux. Des zips qu'on aurait aimé retrouver pour mieux serrer les manches et qui empêchent le Marker d'obtenir de meilleures notes. Cependant, à tout juste 200 € alors qu'il embarque une dorsale homologuée de niveau 2, le blouson Macna Marker offre un excellent rapport qualité/prix. Et pour les adeptes de la sobriété ou de la visibilité à tout prix, il existe en noir comme en jaune fluo. Macna signe ici un blouson d'entrée de gamme plus que convaincant, ce qui est de bon augure pour le reste de sa production. Amateurs de tourisme, il va falloir ajouter Macna aux marques qui comptent.

Essai publié le samedi 10 mars 2012 par Ludovic Vidal

Les plus

Système Easy Cuff
Dorsale homologuée de niveau 2
Souplesse

Les moins

Serrages des poignets
Tailles des poches latérales

Vos commentaires