Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Essai

Avec un look pensé pour les fans de rétro et ceux qui veulent jouer la carte de la discrétion à moto, le blouson d'été Segura Cortez peut-il faire éviter la suffocation sur les trajets urbains ou routiers ? Nous avons arpenté routes et avenues pour constater une efficacité presque sans faille.

Blouson ventilé moto et scooter en jean renforcé Segura CortezConcilier le look, la sécurité et le confort n'est pas forcément simple quand on voudrait rouler à moto avec un blouson en jean, que ce soit pour être en accord avec l'esthétique Café Racer ou autre scrambler de sa moto ou tout simplement pour ne pas circuler "déguisé en motard" une fois redevenu piéton. C'est pourtant ce que garantit Segura avec le Cortez, récemment présenté. Si les promesses de ce style sont courantes, après essai, ce modèle taillé pour l'été prouve que le cahier des charges est respecté avec brio.

Blouson Segura Cortez : Simple, léger et efficace

Blouson ventilé moto et scooter en jean renforcé Segura CortezAu premier abord, on pourrait prendre le Cortez pour un blouson majoritairement en jean embarquant des zips de ventilation sur le buste, pour laisser passer un filet d'air sous le soleil. Il n'en est rien : les 4 larges fermetures éclair présentes à l'extérieur correspondent chacune à une poche puisque c'est toute la partie en mesh qui se charge de laisser respirer son porteur. L'avant et l'arrière du torse étant tous deux taillés dans ce matériau, autant vous dire que le flux d'air est tout sauf anecdotique. Il suffit de jeter un œil à cette photo pour comprendre que l'air ne sera que peu freiné par les mailles du textile utilisé. Ce Mesh est également présent à l'intérieur des bras, provoquant de fait un courant d'air bienvenu, même en remontant les files sous le soleil. Cela semble évident mais, limites de la physique obligent, le Cortez ne protégera pas de la chaleur quand on est à l'arrêt. En revanche, toute sensation de chaleur disparaît dès qu'on atteint la vitesse de 10 à 15 km/h. Autant dire qu'à moins de rester coincé au feu rouge, il sera très difficile de souffrir de la canicule. Le tout dans un confort impérial puisque les parties en Denim s'avèrent assez souples pour se faire totalement oublier. Seules les coques de coudes peuvent éventuellement rappeler qu'on porte bien un blouson destiné à un usage moto. Mais, de l'extérieur, cela reste peu détectable. Détail qui n'en est pas un, le Cortez reste léger puisque, pour une taille L, il ne revendique que 1 610 grammes sur la balance, coques comprises.

Une finition soignée

Blouson ventilé moto et scooter en jean renforcé Segura CortezIl conviendra cependant de s'assurer avant le départ que le beau temps sera de la partie jusqu'à votre retour. S'il fait moins de 20 °C, sur nationale, mieux vaut porter un vêtement "plein" sous peine de coup de froid assuré. Pur blouson d'été, le Segura Cortez ne propose pas de membrane étanche ou de doublure thermique pour pouvoir être porté par mauvais temps. À laisser autant passer l'air, impossible de lui demander de stopper l'eau (et difficile de le lui reprocher). Comme (trop) souvent, la dorsale est optionnelle. La taille réduite de la poche dévolue à cet effet limite d'ailleurs le choix pour ceux qui voudraient y glisser un modèle adaptable, hormis la référence Segura, qui ne couvre pas le bas du dos, c'est regrettable. On peut toujours porter une dorsale à bretelles mais il faudra alors disposer d'un modèle bien ventilé pour ne pas réduire d'autant l'efficacité, surprenante, du Cortez. Les trois poches intérieures sont assez grandes pour embarquer un portefeuille ou un (grand) smartphone et les boutons pression du col comme des poignets ont un verrouillage ferme qui rassure quant à leur tenue dans le temps. La finition générale du Cortez est d'ailleurs exempte de reproche, tant au niveau des matières utilisées que des coutures entre les différentes parties du blouson.

Des grands boulevards aux petites routes pour les sorties dominicales, le blouson Cortez aura démontré lors de notre essai que le fabricant Segura parvient à maîtriser les hautes températures pour que les trajets à 2 roues (ou plus) restent agréables lors de la belle saison. Le Cortez ne distille pas un mince filet d'air mais donne réellement l'impression de rouler en tee-shirt tout en se montrant capable de protéger efficacement en cas de chute, si tant est qu'on ajoute une dorsale pour une protection complète. Quasiment parfait sur tous les points, seul son tarif (199,90 €) en fera hésiter certains face à des modèles concurrents ventilés plus routiers. Mais pour ceux qui cherchent un look urbain, du confort et de la protection tout en pouvant rester efficace plusieurs années, on tient là une valeur sûre.

Blouson ventilé moto et scooter en jean renforcé Segura Cortez

Essai publié le lundi 21 août 2017 par Ludovic Vidal

Les plus

Ventilation irréprochable
Discrétion

Les moins

Réservé (forcément) au grand beau temps
taille de la poche pour dorsale

Vos commentaires