Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Blouson Spidi DueRuote

Présentation

Avec le blouson DueRuote, Spidi table sur la combinaison d'un blouson été et d'une surveste intégrant les doublures. En ligne de mire, une plus grande polyvalence pour les motardes qui chevauchent leur deux-roues toute l'année...

Blouson femme 2 en 1 DueRuote de SpidiLe blouson DueRuote de Spidi offre de belles perspectives en termes de confort au quotidien. Imaginée par Aldo Drudi, le "designer officiel" de l'équipement de Valentino Rossi, avec l'aide de deux motardes journalistes d'une grosse rédaction de la presse moto transalpine, le DueRuote part en effet sur de bonnes bases, celles du vécu d'utilisatrices régulières de deux-roues.
Spidi met en avant la polyvalence de son blouson pour femmes DueRuote "2 en 1",  composé d'un blouson spécial beaux jours qui peut s'adjoindre les services d'une surveste lorsque la météo se fait moins réjouissante...

Un blouson 2 en 1, gage de polyvalence

Le premier blouson, dit "été", est fabriqué en nylon Tenax haute densité avec des inserts en Soft Cell, gage de souplesse et de légèreté. Deux zips d'aération favoriseront une meilleure ventilation intérieure par grande chaleur. C'est ce blouson été qui joue le rôle de protection mécanique en cas de chute dans la mesure où il intègre les coques CE aux épaules et aux coudes, sans oublier la dorsale (également homologuée).
La surveste du DueRuote offrira quant à elle une protection face aux éléments : fabriquée dans un textile composé de trois épaisseurs pour l'étanchéité et la résistance à l'abrasion, elle embarque d'une part une isolation thermique en Primaloft, d'autre part une membrane H2Out, l'insert étanche et respirant de chez Spidi.
Les deux épaisseurs disposent de pattes de serrage au niveau de la taille ainsi qu'aux poignets.
Disponible du XS au XL, le blouson femme DueRuote de Spidi est vendu 369 € (prix de vente conseillé).

Présentation publiée le mercredi 27 janvier 2010 par Loïc Bonraisin

Vos commentaires