Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Bottes Alpinestars Fastlane

Présentation

Pas un gramme de cuir sur ces chaussures moto/scooter Alpinestars Fastlane. Les matériaux synthétiques y sont rois en vue d'optimiser la protection, même si le fabricant ne parle pas d'homologation.

Chaussures moto Alpinestars FastlaneOubliez le cuir, c'est dépassé ! Tel semble être le discours d'Alpinestars si l'on considère ses Fastlane, une paire de chaussures optimisées pour la moto et le scooter. Avant d'aller plus loin, rappelons que le domaine de ces courtes bottines, c'est bien la ville, car même si elles embarquent plusieurs éléments de protections, ceux-ci ne sont pas cautionnés par une homologation digne de vraies bottes moto. Notez justement qu'Alpinestars ne se mouille pas en les décrivant comme des "casual shoes", c'est à dire "chaussures décontractées" en français dans le texte...

Alpinestars Fastlane : Des chaussures pour la ville

Pour en revenir à la fabrication, la marque italienne a préféré s'en remettre à du microfibre, sorte de cuir synthétique type Lorica résistant à l'abrasion et imperméable. l'absence de membrane ne les rend pas étanche, mais cela devrait ralentir la progression de l'humidité en cas de pluie.
Des coque TPR (pour thermoplastique renforcé) prennent places à l'extérieur du pied, ainsi qu'à hauteur des  malléoles, tandis que la semelle intègre une plaque métallique pour limiter les torsions malvenues en cas de chute.
Le serrage est confié à de traditionnels lacets, assistés d'une bande velcro au niveau de la cheville, bienvenue pour garder en place les boucles des lacets, pour d'éviter par exemple qu'elles n'aillent flirter avec le pignon de sortie de boîte. Et si pour les trajets estivaux, sachez qu'une version ventilée est également proposée, les Alpinestars Fastlane Air
Disponible en noir et en noir-blanc-rouge, du 39 au 47, les chaussures moto Alpinestars Fastlane sont proposées au tarif de 99,95 €

Présentation publiée le jeudi 04 août 2011 par Loïc Bonraisin
Dernière modification le mardi 03 juillet 2012

Vos commentaires