Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Essai

Pour tester les Alpinestars S-MX 6, nous avons confié ces bottes racing à un pilote qui les emmènera en 2015 sur des routes et circuits variés. Première étape du périple : la Sarthe, pour un rallye routier rarement disputé sous le soleil. En voici le récit, par Morgan Govignon.

Bottes moto racing Alpinestars S-MX 6Il paraît que la moto, c'est le pied… Certes, mais mal chaussé, l'histoire peut rapidement devenir un calvaire. À défaut d'avoir de belles godasses dans mon placard, j'ai toujours apporté un soin particulier pour choisir mon équipement moto et en particulier mes gants et mes bottes. Outre le confort, nos mains et nos pieds sont les deux seuls capteurs qui permettent de sentir les réactions de la machine et d'agir sur elle pour aller plus vite, plus loin, et parfois plus haut quand le pneu arrière nous envoie très haut dans les airs. Autant dire que les critères sont sévères !

Un confort surprenant malgré la première impression

Bottes moto racing Alpinestars S-MX 6Première rencontre. L'aspect est sympa et respire une simplicité que j'apprécie. Pas de fioritures ou de coques qui dépassent partout façon Iron Man mais un design élégant surmonté d'une protection rassurante au niveau du tibia. Une petite plaque pour éviter une usure prématurée au niveau du sélecteur, une couture en soufflet discrète pour la mobilité de la cheville... Plutôt bien pensée, sobre et efficace pour monter les rapports à la volée !
J'en viens à les enfiler. En gueulant comme un putois ! Je peine à entrer le pied, j'appuie tant que je peux en me demandant si ce n'est pas du 36. Je finis par glisser dans mon nouvel escarpin et là miracle : la sensation de confort est incroyable ! Je remonte la simple fermeture (choix judicieux, les systèmes de clipage s'étant souvent décroché en cours de route lors de précédentes courses), scratche les deux parties et fait quelques pas dans le paddock du rallye de la Sarthe. J'ai l'impression d'avoir deux charentaises tant la doublure intérieure est moelleuse ! La mobilité de la cheville est excellente en flexion, rassurante en torsion avec une bonne protection de la malléole. L'ensemble est léger, ne fait aucun bruit (mes anciennes couinaient, malgré des litres de WD40) et je suis certain de pouvoir passer un week-end avec des potes sans emmener mon podologue dans mes valises.

Bottes Alpinestars S-MX 6 : Taillées pour envoyer du lourd

Bottes moto racing Alpinestars S-MX 6La route m'appelle alors pour les reconnaissances du parcours, 300 kilomètres à avaler dans l'après midi. La finesse en bout de botte est très appréciable, évitant une trop grande amplitude de mouvement au lever/tomber de vitesse. Pas d'orteils maltraités, du grip sur les repose-pieds pour balancer la moto dans la campagne sarthoise et une mobilité de bon aloi, à la marche comme à l'attaque. En fait, passé le premier enfilage, que du bon !
Arrive le rallye, 450 bornes. De la pluie, de la boue, du circuit, de la route, à peu près tout ce qu'on peut rencontrer dans une vie de motard. Et aucun souci à l'horizon. Pour cette découverte, le contact a été parfait, pieds au sec tout au long de la journée, bon retour d'information, et surtout un confort impérial. Seul point noir pour moi, le coloris. Je ne peux que conseiller aux éleveurs de gorets du Cotentin et aux rallymen de ne pas choisir du blanc, un peu trop salissant pour ce type d'activité. Mais je reste certain qu'avec le panel de couleurs proposées, chacun trouvera une botte (confortable) à son pied !

À l'issue de ce premier galop d'essai et avant de poursuivre le test se pose une question : les Alpinestars S-MX6 valent-elles le coup et leur coût ? Habituellement, je prends le meilleur rapport prix/confort. Mes origines auvergnates sans doute mais surtout parce que j'en consomme au minimum une paire par an. Je pense vraiment que j'aurais pu craquer les 220 € demandés pour ces bottes parce qu'elles sont hyper confortables ! Donc oui, ça vaut le coup de ne pas regarder le prix, de les essayer, et de se laisser séduire.

Morgan Govignon teste les bottes moto racing Alpinestars S-MX 6 - Photo : Philippe Huet

Équipement porté durant cet essai : casque Scorpion Exo-2000 Air, combinaison Alpinestars Challenger, dorsale Knox Meta-Sys (bien cachée…).

Crédits photos : Philippe Huet, Morgan Govignon, L'Équipement.fr

Essai publié le vendredi 17 avril 2015 par Morgan Govignon

Les plus

Confort intérieur
Finesse
Souplesse

Les moins

1er enfilage vraiment compliqué
Coloris blanc très salissant

Vos commentaires