Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Bottes Puma 250

Présentation

Les motards et scootéristes désirant porter des bottines souples à look racing pourront se tourner vers les Puma 250. Ces bottines, dont nous avions testé la seconde édition, adoptent divers aménagements suite aux remarques faites par les utilisateurs.

Entre l'annonce initiale et la commercialisation, Puma a changé le nom de ce modèle. Les Testastretta 3 Mid deviennent donc les Puma 250.

Demi-bottes moto et scooter Puma 250 (ex Testastretta 3 Mid)Apparues dans les rayons avant l'essor des bottines à usage urbain, les Puma Testastretta arriveront cet été dans une troisième version, plus confortable pour pouvoir être portées au quotidien par les utilisateurs citadins. Nous avions testé les Testastretta II Mid et il semble que les nouvelles venues, fort logiquement baptisées Testastretta 3 Mid renommées 250, corrigent les principaux défauts que nous avions relevés. La semelle devient plus routière sans pénaliser la souplesse et la finition s'améliore.

Bottines Puma 250 : Plus souples et mieux finies ?

Demi-bottes moto et scooter Puma 250 (ex Testastretta 3 Mid)Pensées pour être portées en ville, que ce soit à moto ou à scooter, les 250 se placent entre les bottines en cuir synthétique et les Sneakers, ces baskets au look urbain bénéficiant de quelques protections. La ligne reste très proche des générations précédentes mais se veut un peu plus discrète. Les soufflets auparavant placés sur les flancs et à l'avant de la chaussures disparaissent. On espère que la flexibilité n'en pâtira pas trop. Puma a conservé un large soufflet sur le cou de pied, sous la fermeture zippée et la languette tenue par un velcro. Lors de notre essai, les Testastretta II Mid avaient frôlé le sans-faute pour leur confort pour déambuler en ville. Les deux modifications à noter concernent la semelle, plus routière car en provenance des bottes Puma Roadster mais surtout le talon. celui-ci est à présent fait d'un seul bloc et, surtout, la plaque d'alu n'est plus apparente sur la partie arrière. Sensible aux rayures et aux (légers) coups, il vieillissait prématurément. Le souci devrait donc être réglé sur ces 250. Enfin, l'arrière de la chaussure reçoit un soufflet de cuir, sans doute pour faciliter l'enfilage et limiter les frictions quand on les porte toute une journée.

Disponibles en 3 coloris (noir, noir/blanc/orange et blanc/noir/bleu) du 38 au 48, les Puma 250 arriveront en magasin entre la fin du mois de mai et le milieu du mois de juin. Le tarif augmente légèrement, pour atteindre 145 €. Un montant qui va placer les 250 face à des modèles à l'esthétique un peu moins travaillée mais mieux pourvus en terme de protections.

Présentation publiée le lundi 07 avril 2014 par Ludovic Vidal
Dernière modification le mardi 03 juin 2014

Vos commentaires