Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Bottes Sidi Rex

Présentation

SIDI s’est fait un nom dans la botte moto avec le modèle Grand Prix lancé en 1969. Un demi-siècle plus tard, le fabricant italien s’adresse toujours aux pilotes les plus exigeants et présente la Rex. Avec un tel nom, l’objectif est clair : s’installer au sommet. Voyons les arguments avancés pour prendre l’ascendant sur la concurrence.

Les deux premiers éléments qui retiennent l’attention sont le système de serrage et l’exo-squelette qui part de la voute plantaire et remonte le long du mollet. La fermeture et l’ajustage du serrage est confié à 3 boucles Tecno 3. Cette innovation a été présentée pour le première fois par SIDI en 1993 et améliorée au fil des saisons. Composée d’un câble en acier qui s’enroule autour d’un bouton poussoir, ce système se veut plus précis, plus rapide et facile à utiliser que les boucles micrométriques qu’il remplace. En plaçant les boucles au niveau du coup de pied, à la base et au milieu du tibia, les concepteurs de la Rex ont voulu garantir un serrage puissant mais homogène et confortable.

Logique

La stabilité est assurée par une pièce mixant le nylon et la fibre de verre qui fait la liaison entre les pivots de cheville extérieur et intérieur. Coté intérieur, la pièce reliée à la semelle intègre trois petites entrées d’air. Leur ouverture est actionnée par un ergot dont la forme aurait été dictée par des soucis d’efficacité aérodynamique. Difficile d’affirmer que cela contribuera à faire tomber les chronos mais il n’en demeure pas moins que le tout arbore une esthétique techno-futuriste qui ne passe pas inaperçue et ne devrait pas s’accrocher dans les platines repose-pieds. Juste en dessous la pièce qui entoure le talon inclus un élément ventilé facilement identifiable aux colonnes de fentes qui courent sur toute sa hauteur. Combiné au slider antérieur amovible et également pouvu d’orifice de ventilation obturables, l’ensemble promet d’accroître le flux d’air extrait de la botte et donc l’évacuation de la transpiration qui a tendance à s’accumuler dans le chausson.

 

Techno

Le communiqué de presse indique d’ailleurs que ce dernier est en Magnila enduite de Teflon. En Italien, le terme magnila se rapporte à du jersey, c’est-à-dire à un tissu en maille fine réalisé à l’origine en laine. Aujourd’hui, il s’applique aussi aux tissages à base de coton ou de matières synthétiques. Le Teflon, polytetrafluorethylène pour les intimes, est connu pour ses propriétés anti-adhésives et sa résistance à la chaleur. Dans notre cas, l’enduction vise surtout à prévenir l’apparition des odeurs induite par la transpiration et contribue activement à la résistance aux intempéries.

 

Pour l’extérieur de la botte, SIDI utilise une fibre synthétique propre à la marque et nommée Technomicro en lieu et place du cuir. 100 fois plus fin qu’un fil de soie, le brin de Technomicro permet d’obtenir un matériau plus résistant à la déchirure et à l’abrasion que le cuir naturel mais également plus léger. A cela s’ajoute des propriétés déperlantes et surtout respirantes qui le prédispose à la fabrication de bottes moto. Il s’agit d’une matière plastique et la marque italienne indique qu’elle se dilate et donne l’impression de se détendre légèrement lorsqu’elle monte en température. Il conviendra donc de garder cela à l’esprit au moment de l’achat lorsqu’on est entre deux pointures. Toutefois, nous nous efforcerons de mesurer l’importance du phénomène lors d’un prochain test en conditions réelles.

 

Durable

La doublure est réalisée en Cambrelle, un textile nylon développé dans les années 70 et commercialisé par la société anglaise Camtex. Concrètement, il s’agit d’un textile non tissé composé de deux fibres de nylon concentriques. Destinée à l’origine à la confection des doublures de chaussures de marche en raison de ses propriétés anti-bactériennes et de sa résistance aux frottements. Elle facilite donc l’évacuation de l’humidité et contribue à la durabilité de la botte malgré les contraintes d’un usage racing particulièrement exigeant.

Fonctionnelle

Cette nouveauté 2019 se veut donc la synthèse des technologies piste de Sidi. Mais, si l’efficacité promise par la Rex et son style sont nécessaires pour briller sur piste, ils ne sauraient être suffisants pour prétendre au trône. Il serait en effet tout à fait inconvenant de manquer de savoir-vivre. De fait Sidi avance un accueil soigné : une languette de grande dimension assure une bonne tenue de la botte lors de l’enfilage et des empiècements élastiques sont disposés à l’avant et à l’arrière de la cheville pour passer le coup de pied sans forcer. Elles sont rembourrées pour garantir un confort optimal une fois les fixations ajustées. De même, l’extrémité supérieure de la tige est constituée d’une pièce en plastique souple pour limiter la pression et les frottements sur le mollet.
Enfin, la semelle en caoutchouc promet une marche plus aisée dans les paddocks.

 

Avec la Rex, Sidi semble effectivement disposer de sérieux arguments pour s’arroger les faveurs des pilotes sportifs les plus exigeants et pour qui la simplicité d’utilisation comme le confort d’usage ne doivent pas être sacrifiés sur l’autel de la sécurité.

Bottes SIDI REX – Nouveauté Racing 2019
Disponibles en Noir, Gris/Noir, Rouge/Noir et Blanc/Noir
Pointures : 39 à 48
Prix : 414 € TTC

Présentation publiée le jeudi 22 novembre 2018 par Charles Gaurier
Dernière modification le samedi 24 novembre 2018

Vos commentaires