Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Bottes Sidi Vortice

Présentation

Rien ne change, tout reste exclusif sur les Vortice modèle 2012. Les bottes racing haut de gamme de Sidi reprennent les solutions que les précédentes générations ont inaugurées, en particulier leur serrage caractéristique.

Botte racing Sidi Vortice 2012Pas de révolution sur les Vortice sauce 2012 ! Confiant dans les technologies embarquées, Sidi a jugé pertinent d'en rester à quelques évolutions dans le sens d'un plus grand confort. L'occasion pour nous d'évoquer ce modèle déjà mythique.
L'architecture globale ne change donc pas, à l'instar de la fabrication en Lorica, et de l'implantation des multiples coques. Fabriquées en nylon (armé de fibre de verre ou non) et en PU, ces dernière s'avèrent pour la plupart démontables, et devraient offrir une protection intéressante. À signaler en particulier, le système anti-torsion, le slider en aluminium, et la coque du talon montée souple.

Bottes Sidi Vortice : Pour le meilleur et pour la piste

Plus que la protection, finalement relativement conventionnelle sur les Vortice, c'est le serrage qui reste l'élément le plus sophistiqué. Il cumule pas moins de trois systèmes à câble, à tendre par le biais d'une molette crantée. Prévus pour optimiser l'ajustement avec précision, les Tecno Tensionner s'attellent chacune à assurer une partie de la botte : le premier serre le dessus du pied, le second la cheville et le dernier le tour du mollet. Dans un souci de gain de temps, chacun embarque un petit levier permettant de débrayer le mécanisme pour se déchausser plus facilement.

Serrage et ventilation de compétition

Botte Sidi Vortice 2012On n'attend pas de bottes sportives qu'elles soient étanches ; mais ventilées oui. À ce titre, les Vortice sont équipées de deux prises d'air, l'une au bout de la botte, la seconde à l'extérieur du pied. L'air est censé circuler autour du pied puis s'évacuer par le biais d'un évent situé à hauteur de la cheville. Notez que les entrées d'air sont obturables, dans les cas où la température extérieure ne légitime pas la ventilation.
La semelle, ou plutôt les semelles ont été revues. La semelle extérieure allie caoutchouc et PU, et sa partie avant se révèle remplaçable. Parfait dans la perspective d'un bonne durée de vie. Celle qui équipe l'intérieur affiche pour sa part une plus grande finesse au niveau des doigts de pied en vue d'améliorer la sensibilité des commandes, une caractéristique généralisée sur la gamme sportive (on la retrouve par exemple sur les Fusion Lei).
Le budget est conséquent. Établi a 389 € (soit 10 € de moins que le modèle 2010) par la marque italienne, il pourra tout juste être excusé par une finition annoncée haut de gamme et la possibilité de remplacer une bonne partie des éléments extérieurs, mais là encore à quel prix : sliders (32,90 €), insert alu (15,90 €), semelle (30,90 €) et câble de serrage nylon (25 € la bobine)... Les Sidi Vortice, des bottes racing pour sportifs fortunés chaussant du 40 au 46.

Présentation publiée le lundi 06 février 2012 par Loïc Bonraisin
Dernière modification le mardi 15 novembre 2016

Vos commentaires