Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Essai

Look de botte sportive sans être exubérant, souplesse de basket, confort de pantoufle et protection suffisante en cas de chute sur les trajets urbains, c'est possible ? V'Quattro propose les Supersport Vented, à la croisée des chemins. Le pari est osé et réussi à un – léger – détail.

Bottines moto et scooter ventilées V'Quattro Supersport VentedAvec des deux-roues qui sont de plus en plus utilisés pour des déplacements courts, urbains ou en mode pendulaire (les fameux "commuters"), les bottines et autres baskets moto connaissent un succès croissant. Parmi l'impressionnante liste de modèles disponibles, les V'Quattro Supersport Vented prétendent concilier confort, protection et ventilation afin de ne se poser aucune question, que ce soit durant le trajet ou pour déambuler une fois descendu de selle. Notre essai tend à prouver que la marque française a visé juste, avec une conception qui ne loupe la perfection que par de menus détails.

V'Quattro Supersport Vented : Un confort rarement vu

Bottines moto et scooter ventilées V'Quattro Supersport VentedCommençons par le seul point sur lequel V'Quattro peut réellement améliorer ses Supersport Vented : le système de serrage. Classique, il se compose de lacets secondés par un velcro sur la cheville. On tire sur les lacets pour bien plaquer la chaussure sur le pied et ceux-ci se verrouillent grâce à une tirer auto-bloquante. Rien à redire, ça fonctionne – très – bien. Mais la longueur de ces lacets est exagérée : une fois nos bottines serrées, on se retrouve avec 30 centimètres de lacets qui "flottent". Certes, un élastique placé sur l'avant de la bottine permet de les maintenir mais cela fait un peu "sac de nœuds". C'est d'autant plus dommage que c'est bien le seul reproche à faire à ce modèle à l'issue de nos tests. Enfiler ces bottines est très simple, le maintien une fois les lacets serrés est correct sans être oppressant et la souplesse surprenante pour un modèle embarquant des protections de malléoles. Jusqu'ici, seules les Puma (sans coques) nous avaient contentés à ce point. Le large soufflet présent au niveau du tendon d'Achille n'y est certainement pas pour rien. La marche reste naturelle et le poids modéré (932 g la paire dans notre cas) permet de les porter toute une journée sans les remarquer. Pour ce qui est d'offrir des chaussures pouvant se faire oublier sans risquer de se faire éjecter en cas de collision (ce dont nous parlait Patrick Pelloux dans son interview), c'est réussi, et de belle manière.

Une semelle et une languette au top

Bottines moto et scooter ventilées V'Quattro Supersport VentedAnnoncées comme ventilées, ces V'Quattro surprennent de prime abord car la tige n'est pas perforée, Mais il suffit de parcourir une dizaine de mètres pour se rendre compte que les multiples trous présents sur la languette remplissent parfaitement leur rôle. Bien entendu, à l'arrêt complet, les Supersport Vented ne feront pas de miracle ; mais dès qu'on démarre, la sensation de frais est surprenante, même avec un jean assez long et recouvrant le haut de la bottine. Au point de les trouver "un peu froides" en début ou fin de journée selon la région d'utilisation. Fournie par Vibram, la semelle est un modèle du genre. Aucune vibration ne remonte, même sur des motos dont les repose-pieds sont atteints de Parkinson, et le grip rassure lors des arrêts sur route mouillée. Mais quand la pluie est de la partie, il est fort probable que vous les ayez de toute manière remisées au placard, la languette laissant alors passer l'eau aussi facilement que l'air. Mais V'Quattro a prévu le coup puisque des Supersport Waterproof, aussi souples et adoptant la même construction générale, existent.

Alors que des bottes, même basses, dédiées à la moto finissent toujours par se rappeler aux bons souvenirs de leur porteur lors de longues séances de marche ou à la fin d'une journée de bureau, V'Quattro réussit à livrer ici un modèle qui s'oublie totalement. Souples et suffisamment aérées, les Supersport Vented ne négligent pas la protection nécessaire pour une utilisation urbaine et se montrent infiniment plus efficaces que des baskets sans être plus lourdes et contraignantes. Limité sur long trajet, leur intérêt est évident en ville. Le tarif de 139 € peut sembler un peu élevé mais on a ici affaire à des chaussures réellement étudiées pour la pratique du deux-roues, pas à des baskets arborant un logo moto. Le public visé, de toute manière réticent au port de bottes montantes, est en pleine expansion. Ces Supersport Vented, et leur équivalent Waterpprof, devraient donc remporter un vif succès dans la majorité des agglomérations.

Bottines moto et scooter ventilées V'Quattro Supersport Vented

Essai publié le mercredi 20 septembre 2017 par Ludovic Vidal

Les plus

Ventilation efficace
Confort général
Souplesse

Les moins

Longueur de lacets à revoir
Système de "stockage" desdits lacets
Slider inutile sur cette gamme

Vos commentaires