Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Bottes Xpd X-Two

Présentation

Les bottes sportives courtes de Xpd passent la seconde : voici les X-Two, un modèle qui adopte une construction racing mais se veut utilisable sur route ou au quotidien. Souples mais protectrices, elles arborent également une certification que certains oublient.

Bottes courtes moto homologuées Xpd X-TwoAprès trois ans de présence au catalogue du fabricant Xpd, les bottes X-One tirent leur révérence. Elles y sont remplacées par un modèle portant le nom, logique, de X-Two qui reprennent par ailleurs grandement la technique et l'aspect de la première génération. On retrouve donc une version raccourcie des XP7 qui conserve la coque en polyuréthane sur le talon, les protections de malléole et le slider métallique.

Bottes Xpd X-Two : Sportives civilisées et homologuées

Bottes courtes moto homologuées Xpd X-TwoAfin d'offrir une souplesse maximale, les X-Two adoptent une tige en microfibre. Ce cuir synthétique s'avère aussi résistant que son homologue naturel mais son poids est bien inférieur et sa résistance à l'eau meilleure. Ainsi, ceux qui cherchent la protection et les aménagements d'une botte sportive sans souffrir de la contrainte d'une botte montant trop haut sur le tibia devraient apprécier les X-Two. Pour la sécurité, Xpd a ajouté un absorbeur de chocs dans le talon pour compléter la semelle anti-torsion. Les Xpd X-Two peuvent d'ailleurs se vanter de passer avec succès les tests de certification EN 13634 (niveau 1 pour la résistance à la coupe et l'abrasion, voir notre dossier à ce sujet), ce que peu de bottines peuvent faire.

Disponibles du 38 au 48 en noir/blanc, blanc/noir/rouge ou camouflage, les bottines Xpd X-Two embarquent une plaque Warrior Tech, une technologie développée par Spidi en compétition que vous pouvez retrouver dans notre vidéo dédiée. Comptez 229,90 € pour cette édition dont le prix augmente sensiblement (+ 60 €).

Présentation publiée le mardi 05 mai 2015 par Ludovic Vidal

Vos commentaires