Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Caméra Drift Stealth 2

Présentation

Drift élargit sa gamme et présente aujourd'hui la Stealth 2. Avec moins de 100 grammes sur la balance et mesurant à peine 8 cm de long, cette caméra étanche conserve la très pratique lentille rotative. Mais Drift a dû faire quelques concessions pour la rendre plus accessible.

Caméra embarquée pour la moto Drift Stealth 2Voici la 8è génération de caméras chez Drift Innovation, qui joue cette fois la carte de la compacité pour séduire face à une concurrence de plus en plus importante. Marque de fabrique oblige, la Stealth 2 conserve les spécificités de ses grandes sœurs, comme la lentille rotative. Malgré la connectivité Wi-Fi, pour se faire deux fois plus petite et légère (97 g), elle abandonne un élément qui faisait, selon nous, la force de la Ghost-S en revenant à un écran monochrome.

Caméra Drift Stealth 2 : Une ergonomie préservée

Caméra embarquée pour la moto Drift Stealth 2Le changement de taille n'y fait rien : au premier regard, on sait que la Stealth 2 est une caméra Drift. La forme est strictement identique aux modèles précédents, telles les HD Ghost et Ghost-S par exemple. On retrouve les trois larges boutons permettant d'accéder aux réglages et de déclencher l'enregistrement et surtout : la lentille rotative est conservée. Celle-ci, véritable signature de Drift, permet de se passer de multiples renvois sur les supports pour ceux qui veulent filmer droit alors que l'emplacement pour poser la caméra ne l'est pas forcément (flanc de carénage, etc). Avec une rotation sur 300 °, on est assurés de filmer à l'horizontale même si la caméra doit être fixée sur un angle impossible. Autre point fort : le pas de vis est toujours intégré au corps de la caméra. Là encore, on limite les supports, onéreux et sources de vibrations. En revanche, la compacité à un revers. Et il est ici technique. Afin de proposer une caméra compacte et plus accessible que la Ghost-S, Drift a sacrifié l'écran. La Stealth n'a donc plus d'écran vidéo mais un afficheur à cristaux liquides "classique" pour les réglages et les modes. Comme sur les premières GoPro HD Hero, dont Drift avait justement su se distinguer. Pour vérifier le cadrage ou les rushes sans passer par un ordinateur, il faudra donc utiliser l'application Drift, gratuite, sur votre smartphone, connecté en Wi-Fi à la caméra.

Trois heures d'autonomie et étanche sans caisson

Caméra embarquée pour la moto Drift Stealth 2Avec un écran moins gourmand en énergie, la Drift Stealth 2 voit logiquement sa batterie (de 1 500 mAh) fondre moins vite. Drift annonce une autonomie de trois heures. Une durée qui devrait être suffisante pour remplir totalement une carte mémoire de 32 Go (non fournie …) si on filme en qualité maximale. Sur la Stealth 2, ce sera du Full HD (1080p) à 30 i/s. Une caractéristique qui peut sembler éloignée de certains monstres de puissance actuels mais bien souvent suffisante pour une utilisation à moto en mode balade ou sur piste. Et pour ceux qui souhaitent faire quelques ralentis, le mode HD (720p) permet de grimper à 60 images par seconde. En passant d'un mode à l'autre (film, photo, timelapse, rafale et réglages), la couleur de l'écran et de la diode changent afin de se repérer rapidement.
La Stealth dispose d'un capteur CMOS Aptina et d'une lentille asphérique composée de 7 éléments. L'angle de vue est ici de 135° quand d'autres modèles (dont la Ghost-S) atteignent 160 ou 170°. Drift indique avoir choisi cette valeur à la demande des utilisateurs, qui jugent que cela permet de réduire les déformations de l'image. Une affirmation que nous vérifierons lors de notre essai, qui a déjà débuté puisque nous avons une Stealth 2 en test depuis quelques semaines.

Pouvant être immergée jusqu'à 3 mètres sans crainte, la Stealth 2 peut, en option recevoir un caisson pour plonger à 40 mètres, mais cela est peu commun à moto. Livrée avec 2 pads adhésifs et une fixation pour masque cross, la caméra Drift Stealth 2 s'affichera à 249 €.

Présentation publiée le mardi 04 novembre 2014 par Ludovic Vidal
Dernière modification le mercredi 05 novembre 2014

Vos commentaires