Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Caméra Sena Prism

Présentation

Sena profite de sa spécialisation dans la communication sans fil depuis 1998 pour proposer une innovante caméra moto. Compacte, la Prism offre en effet un système de contrôle total par la voix et peut enregistrer le son qui vient, non pas de la caméra, mais de votre casque.

Caméra embarquée pour la moto Sena PrismRécemment arrivée dans le monde de la moto par le biais des intercoms, la marque Sena commence à étendre son activité. C'est ainsi que durant le salon de Cologne, les visiteurs ont pu découvrir, outre les nouveaux systèmes de communication dont nous reparlerons, la caméra Prism. Peu de gens attendaient une incursion de Sena sur ce secteur mais ce modèle présente certaines caractéristiques intéressantes, dont un contrôle vocal par Bluetooth.

Caméra Sena Prism : Contrôlable à la voix

Caméra embarquée pour la moto Sena PrismPas facile de se distinguer aujourd'hui sur le marché des caméras portatives adaptées à différents sports ou activités, comme la moto, GoPro ayant presque réussi à devenir un nom commun. Chez Drift, on compte sur une surprenante lentille rotative mais Sena pourrait bien tirer son épingle du jeu avec la Prism dévoilée en début de mois à Intermot. Si les fonctionnalités techniques sont dans la moyenne, avec une définition Full HD permettant d'enregistrer à 30 i/s (et 60 i/s en 720p), une autonomie de 3 h 30 ou un angle de vision de 140°, c'est au niveau de l'ergonomie que la Prism se remarque. C'est, à notre connaissance, la première caméra à utiliser le Bluetooth en version 4.0.
L'utilisation de ce protocole permet de contrôler la caméra à distance, via une télécommande ou son smartphone (pour, par exemple, vérifier le cadrage) de manière moins énergivore que le Wi-Fi. Mais aussi, et c'est plutôt bien pensé, d'utiliser aisément un micro déporté pour ses vidéos. Comme quasiment toutes les caméras, la Prism voit son micro être placé sur l'avant et sera donc très sensible au vent dont le bruit deviendra insupportable hors agglomération. En pouvant utiliser le micro du téléphone ou de l'intercom, Sena s'assure qu'on disposera d'un son propre. De même, on pourra déclencher ou stopper un enregistrement par la voix. Pratique pour ne pas devoir lâcher le guidon. L'autonomie de la caméra ne devrait pas en être affectée puisque la dernière génération de Bluetooth offre justement une très basse consommation.

Un système de fixation voulu sans limite

Caméra embarquée pour la moto Sena PrismAutour de la Prism, Sena a également développé un ensemble de fixations original. Nommé QRM (Quick Release Mount), il prend la forme d'un pas de vis sous la caméra et d'ergots permettant d'ajuster l'angle tous les 30 degrés. De ce que nous avons pu voir sur le stand, la caméra se fixe sur une rotule assez compacte pour être placée sur le guidon ou la fourche via une mâchoire voire la bulle ou le réservoir via une ventouse. La rotule permet d'éviter d'utiliser de multiples renvois qui finissent par provoquer des vibrations. Il existe même une double ventouse pour les utilisations en milieu extrême (tout-terrain par exemple). Pour attacher sa caméra sur le casque, plusieurs modèles existent déjà, du support de masque cross au classique pad autocollant en passant par une fixation ressemblant à ce qui est utilisé pour les intercoms (logique …) en pinçant la base de la coque et qui évite de coller quoi que ce soit sur le casque.

Livrée avec une housse étanche jusqu'à 40 mètres, la caméra Sena Prism permet, comme ses concurrentes, de filmer et de prendre des photos en rafale ou à intervalle régulier. Elle devrait être disponible dès novembre 2014 et sa compacité sera sans nul doute un atout (voir la fiche technique). Comptez 399 € pour une caméra qui aura tout de même fort à faire pour lutter face à GoPro, chez qui le marketing a pris le pas sur l'innovation.

Présentation publiée le jeudi 09 octobre 2014 par Ludovic Vidal
Dernière modification le vendredi 10 octobre 2014

Vos commentaires