Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Essai

Casque sportif ou pour la route à tendance GT ? AGV tente un pari risqué : le look du premier avec les prestations du second. L'intégral AGV Stealth SV propose donc des accessoires et un confort routiers sous une esthétique agressive. Malheureusement, le résultat n'est pas aussi idyllique que le postulat de départ.

Casque intégral moto et scooter AGV Stealth SV : Les photosVoilà un casque que nous étions curieux d'essayer. Comme nous l'indiquions dans sa présentation, au regard de sa fiche technique, le AGV Stealth SV semble avoir du mal à trouver sa place, entre intégral sportif et casque de tourisme. À l'issue d'un test complet, nous ne pouvons que confirmer que les choix opérés par AGV brouillent les pistes, avec un casque qui essaye de prendre le meilleur des deux mondes, sans en éviter les défauts.

AGV Stealth SV : Casque sportif ou routier ?

Casque intégral moto et scooter AGV Stealth SV : Les photosTout juste sorti de son carton, le AGV Stealth SV confirme ce que les premières photos laissaient supposer : le look est résolument sportif. On trouve une mentonnière massive et plongeante, une coque à l'avant assez pointu et un aileron sur l'arrière ; autant d'éléments habituellement présents sur les casques d'inspiration sportive. La système de rétention, sous la forme d'une boucle double-D, achève cette partie du tableau. En revanche, le large écran solaire amovible, le cache-nez court et les coussinets supplémentaires d'oreilles pour protéger du bruit font pencher la balance du côté routier. Tout comme le poids, conséquent pour un casque en fibre. Notre modèle de test, certes en taille L, affiche un peu plus de 1 600 grammes sur la balance. Si le casque est bien équilibré, aidé en cela par sa forme très aérodynamique, on est loin du poids plume évadé des circuits.
Une fois sur la tête, il surprend par le confort de ses mousses, bien positionnées. L'écran solaire a le bon goût de couvrir la majeure partie du champ de vision et d'être positionné loin du visage, il ne risque donc pas de déranger les porteurs de lunettes de vue, si ceux-ci ont réussi à glisser les branches, car aucun système de gouttière spécifique n'est prévu. De même, alors que la large mentonnière reçoit 4 grandes aérations dirigeant le flux d'air directement vers la bouche, leur manipulation se fait par un bouton situé sur la face intérieure de la mentonnière. Pas très pratique, surtout avec des gants un peu épais. Allez, on ferme la boucle double-D et on part pour le test dynamique.

Une finition inégale mais des prestations correctes

Casque intégral moto et scooter AGV Stealth SV : Les photosLe champ de vision horizontal est large, comme en attestent les chiffres relevés lors de nos mesures. Cela se confirme sur la route, faisant du AGV Stealth SV un casque agréable pour les contrôles visuels ou simplement pour ne pas avoir de sensation d'oppression. Les angles de vision verticaux, suffisants, confirment toutefois que ce casque est conçu pour un usage routier. Sur une sportive, le buste basculé en avant, il oblige à trop casser la nuque pour bien voir devant. L'écran, dépourvu de lentille Pinlock, se montre très peu sensible à la buée, même à l'arrêt. Car en roulant, l'air circule beaucoup devant le visage, à cause d'une bavette très courte et à la forme trop torturée pour être totalement efficace. De même, si l'écran solaire descend bas et ne provoque aucune déformation de la vision, sa manipulation est perfectible. Le curseur permettant de le faire descendre ou remonter propose une course très courte. Du coup, il faut y aller franchement pour l'activer. Ce n'est pas rédhibitoire, mais c'est déroutant au premier abord, surtout face à ce que propose la concurrence ; là encore, avec des gants d'hiver, cela risque d'être peu aisé. Le niveau sonore est dans la moyenne, les coussins supplémentaires permettent de contenir un peu le niveau sonore, sans toutefois faire de miracle. Là encore, une bavette plus longue pourrait faire grandement progresser le Stealth SV. Notons que les aérations de menton sont très efficaces tandis que celles situées au-dessus du casque sont quasiment décoratives.
Pour en terminer avec la finition du casque, elle fait elle aussi le grand écart. Les ajustements sont soignés, l'écran solaire s'active sans bruit parasite ou de ressort (ça arrive sur certains casques ...), l'intérieur est un des modèles de genre. Mais la bavette est dans un caoutchouc très moyen et surtout, il y a des parties entières laissées brutes. La coiffe du casque ne recouvre pas tout le calottin, laissant alors le plastique brillant bien apparent, comme on peut le voir sur cette photo. À un tel tarif, c'est difficilement compréhensible.

Annoncé à partir de 300 €, le casque intégral AGV Stealth SV souffle le chaud et le froid. Casque routier voulant arborer un look sportif, il propose de très bonnes idées, comme des aérations de menton bien intégrées et très efficaces, mais souffre d'une conception laissant un goût d'inachevé, à l'image de la bavette ou du mécanisme de l'écran solaire, avec un levier trop court. Globalement, avec le Stealth SV, AGV propose un casque honorable, au champ de vision dans la moyenne haute, mais dont certains défauts seront éliminatoires pour la cible visée : le GT sportif. En revanche, ceux qui cherchent un look sportif avec un écran solaire pourraient bien être séduits. Mais la concurrence ne propose-t-elle pas des casques plus homogènes ?

Essai publié le mardi 26 juillet 2011 par Ludovic Vidal Dernière modification le mercredi 27 juillet 2011

Les plus

Look sportif
Champ de vision horizontal
Confort

Les moins

Certaines finitions
Bavette symbolique
Ventilations supérieures

Vos commentaires