Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Casque Airoh Miro XRP

Présentation

Airoh étoffe sa gamme de modulables avec le Miro XRP, un casque offrant l'essentiel de ce qu'attendent les motards urbains en la matière. Il s'illustre surtout par une déco photoluminescente, bien dans l'air du temps chez certains fabricants.

Casque modulable moto et scooter Airoh Miro XRPPour s'assurer une bonne place sur le marché très prisé des modulables, le nouvel Airoh Miro XRP se conforme à la dotation de ses concurrents à calotte injectée, en misant sur une identité visuelle hors du moule. Équipé d'une mentonnière verrouillable à l'ouverture et à la fermeture, il glane en particulier l'indispensable label ECE 22-05 J/P, synonyme de double homologation autorisant la circulation en configuration intégrale ou jet. Bien pratique en été ou le temps de manœuvrer son deux-roues.

Airoh Miro XRP : Modulable honnête

Autre grand classique de la catégorie, l'écran secondaire fumé rétractable du Miro XRP est actionnable par le biais d'une tirette paraissant suffisamment proéminente pour être manipulée facilement, même avec des gants hiver. Tel ne semble en revanche pas être le cas des aérations, dont les obturateurs sont mis en mouvements par de tout petits curseurs. En dépit de ces caractéristiques, le Miro XRP affiche un poids plutôt maîtrisé si l'on en croit les données du fabricant, qui l'évalue à 1 500 g sur la balance.
Deux équipements optionnels souvent demandés disposent d'emplacements prévus sur le modulable Miro XRP : Un kit Bluetooth Airoh A-W conn, pour rester joignable même au guidon, trouvera sa place dans la calotte, tandis qu’une lentille antibuée type Pinlock qu'on aurait aimé trouver en série pourra se fixer sur les ergots de l’écran.
Comme sa fiche technique, le prix du Airoh Miro XRP reste dans la moyenne (269 €, tarif recommandé), et n'inspire pas de critique particulière. Il est disponible du XS au XXL.

Airoh Miro XRP 600 : Phosphodulable

Casque modulable moto et scooter Airoh Miro XRPL'autre facette de la visibilité nocturne, c'est la photoluminescence. Cette technologie brillante apparait dans les catalogues de plus en plus de fabricants de casques : citons Shark avec son S900 Fost Lumi ou Premier et son jet JT3 Luminex, et maintenant Airoh avec la version 600 de son Miro XRP.
Réhaussé d'une encre photoluminescentes, qui accumule les photons de la lumière du jour pour les restituer dans l'obscurité, le Airoh Miro XRP 600 devrait permettre dans de bonnes conditions d'améliorer la visibilité nocturne du pilote, même si — puisque toute moto ou scooter dispose d'un éclairage — c'est la dimension esthétique qui primera sans doute à l'heure de l'achat pour légitimer les 71 € supplémentaires par rapport au modèle de base.
Comme tous ses modulables, Airoh a donné un nom de peintre à ce nouveau modèle. Si nommer Miro un casque qui permet d'être mieux vu devrait être apprécié en Espagne, pour la France, il fallait oser.

Présentation publiée le vendredi 10 février 2012 par Loïc Bonraisin

Vos commentaires