Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Casque Alpinestars Supertech S-M10

Présentation

Avec le Supertech S-M10, Alpinestars fait une entrée remarquée dans le petit monde des fabricants de casques haut de gamme. Coque en carbone, système MIPS pour une protection accrue quel que soit le type de choc et nombreux aménagements, presque rien ne manque.

Casque de cross et enduro en carbone Alpinestars Supertech S-M10Impossible à rater en MotoGP ou Superbike, Alpinestars est une marque également présente au plus haut niveau en tout-terrain. En MX ou en Enduro, Alpinestars ne se chargera plus seulement de protéger le corps, les mains ou les pieds des pilotes. Et c'est avec un modèle clairement développé pour la compétition que la marque ajoute les casques à son catalogue déjà très fourni. Fruit de 5 ans de développement, le Supertech S-M10 n'a en effet pas grand chose à envier aux modèles des ténors du secteur. De son intérieur à sa coque externe, tout semble avoir été étudié pour une efficacité et un confort hors-pair.

Alpinestars Supertech S-M10 : Casque Offroad tout carbone

Casque de cross et enduro en carbone Alpinestars Supertech S-M10Avec à peine 1 260 grammes sur la balance (en taille M), le S-M10 est un intégral poids plume. Afin d'atteindre ce poids tout en promettant de protéger efficacement la tête de ses clients (et sans jouer avec les limites de l'homologation comme ceux qui annoncent 1 kg à peine), Alpinestars utilise ici 3 couches de fibres distinctes. La première, à l'extérieur, est une couche de carbone 3K, à haute densité, dont le rôle est de disperser l'énergie du choc sur la plus grande surface possible. Vient ensuite une autre couche de carbone, tissée pour réduire les effets de la compression. Enfin, une couche d'aramide (plus connue sous le nom de kevlar) prend place afin de parer aux risques de pénétration, comme lorsqu'on prend la moto sur la tête et qu'un repose-pied heurte le casque. Sous ces trois couches de composites, Alpinestars utilise un EPS dont les densités sont différentes selon les zones à protéger. Ainsi, la marque annonce une réduction des conséquences « de 41 % en moyenne et de 48 % en cas d'impact oblique. » Par rapport à quoi ? Mystère. Mais, en plus de cette construction généralement révélatrice de modèles vraiment aboutis, Alpinestars affiche fièrement le logo MIPS sur son Supertech S-M10.

Contre les chocs rotationnels : Système MIPS et visière spécifique

Casque de cross et enduro en carbone Alpinestars Supertech S-M10 : Système MIPSNos premiers lecteurs s'en souviennent sans doute : il y a (déjà !) 9 ans, une firme suédoise présentait lors du salon de Milan le système MIPS, conçu pour améliorer l'efficacité des casques sur les chocs obliques. En effet, les casques sont généralement testés pour leur résistance et leur capacité d'absorption des chocs de manière directe, selon un axe de 90°. Or, cette configuration est finalement peu fréquente, au "profit" de chocs obliques. À l'instant où le casque heurte le sol (ou un autre obstacle), sa coque extérieure, qu'elle soit en fibres comme sur ce S-M10 en carbone et kevlar ou en résine injectée, "accroche" la surface pendant un court instant. C'est durant ce laps de temps très réduit que surviennent d'importantes lésions cérébrales, et ce pour une raison finalement très simple : à l'intérieur du casque, votre tête poursuit le mouvement, alors que le casque gratte le sol et se voit freiné. Dès lors, c'est le cerveau qui trinque. Et c'est là que MIPS intervient. Développé par MIPS AB, le système Mips (Multi-directional Impact Protection System) a été conçu pour seconder le liquide cérébro-spinal dans sa tâche : là où ce dernier permet au cerveau de garder une légère mobilité à l'intérieur du crâne, le système Mips s'intercale entre la calotte externe du casque et le calotin en EPS. Invisible en temps normal, le système Mips est maintenu par 4 pastilles à la résistance programmée pour céder en cas d'impact indiquant une chute. Une fois ce lien libéré, la coque externe coulisse librement sur une couche à très faible friction, ce qui minimise les lésions au cerveau. Et dans des disciplines comme le Cross et l'Enduro, où les chutes sont plus fréquentes que sur route, l'intégration du système MIPS semble être une évidence.

À peine 1 260 g et des vertèbres choyées

Casque de cross et enduro en carbone Alpinestars Supertech S-M10Dans le même but, la visière bénéficie elle aussi d'une fonctionnalité lui permettant de se décrocher en cas de souci et avant de générer une rotation non désirée du casque. Prévue pour encaisser les affres d'une utilisation enduro, elle supportera sans nul doute les passages où des branches un peu basses viennent la heurter. Mais, si une branche s'intercale entre le casque et la visière, ou lors d'une réception durant laquelle la visière est le premier élément à taper le sol, elle se détachera pour ne pas forcer sur les vertèbres. D'ailleurs, pour ceux qui souhaitent préserver leurs vertèbres, le Supertech S-M10 est bien entendu compatible avec les colliers cervicaux, la forme de sa base ayant été particulièrement étudiée. Enfin, Alpinestars a doté le S-M10 d'un système d'arrachage des mousses de joues afin de pouvoir retirer le casque sans solliciter exagérément le rachis. Au chapitre du confort, les enduristes seront également ravis de voir qu'Alpinestars a prévu des canaux spécifiques dans la mentonnière pour y intégrer un éventuel tuyau d'hydratation (type Camelbak) pour boire sans devoir retirer son casque à chaque arrêt.

Pourvu de nombreuses ventilations, le casque Alpinestars Supertech S-M10 existe du XS au XXL (et 4 tailles de coques !) en 2 coloris unis (carbone brut et blanc) ainsi que 3 déclinaisons de la déco Meta à détailler dans la galerie complète. Il est livré avec un sac racing qui semble bien rembourré pour faciliter son transport ainsi qu'une visière de rechange et des mousses de joues plus épaisses de 5 mm que celles d'origine, pour un ajustement optimal. Bien entendu, à modèle haut de gamme, tarif en rapport. Il faudra compter 649,95 € pour le modèle uni et 699,95 € pour le Supertech S-M10 Meta qui sera donc, de fait, réservé aux plus exigeants. Mais si les aptitudes sur le terrain sont à la hauteur de la fiche technique, ils ne devraient guère être déçus.

Casque de cross et enduro en carbone Alpinestars Supertech S-M10

Présentation publiée le jeudi 06 septembre 2018 par Ludovic Vidal

Vos commentaires