Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Essai

Un vent de changement commence à souffler chez Arai, et le tout nouveau Profile-V en
est un parfait exemple. Cet intégral a t’il les qualités suffisantes pour replacer la marque
japonaise sur le devant de la scène ? Son tarif élevé est-il justifé ? Réponse avec la
première partie de notre test.

Casque intégral Arai Profile-V - Ecran teintéLors de sa présentation au circuit Carole (voir ici : http://www.lequipement.fr/info/1434/Casque-Arai-Profile-V-l-integral-du-changement), Arai a été clair sur ses ambitions : le Profile-V a été conçu pour séduire de nouveaux clients mais aussi faire revenir ceux qui ont pu quitter la marque pour des concurrents parfois moins chers, plus légers et mieux équipés. Un problème dont sont conscients les responsables de la marque, mais qui ne remet toutefois pas en cause leur vision du casque, qui doit avant tout être le plus protecteur possible tout en apportant un maximum de confort au pilote.

Casque Arai - Bonus pack La Bécanerie Lequipement.fr

 

Une forme plus européenne

 

Casque intégral Arai Profile-V - ProfilLe style du Profile-V s’inscrit donc dans la lignée des autres modèles Arai. La coque est très ronde, selon un rayon de 75°, afin de rebondir sur les obstacles en cas de chute. Cependant, le fabricant japonais a souhaité lui donner une forme plus ovale pour faciliter l’enfilage, jugé parfois trop étroit sur d’autres modèles Arai. La mentonnière est ainsi avancée de 5mm et gagne 10mm en largeur. Des valeurs qui peuvent sembler faibles mais qui donnent d’emblée un look différent au Profile-V. Et même si Arai affirme que le design de la mentonnière tend vers la sécurité, force est de reconnaitre que le résultat est plutôt réussi et modernise le casque. Les ventilations jouent aussi un rôle puisqu’en adoptant une double ventilation supérieure, le Profile-V rappelle des modèles haut de gamme comme le Quantum et le QV-Pro, alors qu’une simple aération centrale l’aurait rapproché du Chaser, plus basique. A l’arrière, le spoiler est 100% inédit et termine parfaitement le casque, mais l’absence de clapets de fermeture laisse entrevoir les trous directement percés dans la coque pour expulser l’air chaud. A noter que notre modèle d’essai bénéficie d’une superbe teinte Modern grey, malheureusement non disponible en France lors de son lancement. Bihr (qui distribue Arai en France) démarre timidement l’importation avec trois coloris unis (blanc, noir et noir mat) et trois décorations plutôt sobres, mais n’écarte pas la possibilité d’étoffer l’offre au fil des ans.

 

Ecran VAS : Vraiment Aussi Simple ?

 

Casque intégral Arai Profile-V - Système VASNouveauté oblige, le Profile-V récupère l’écran VAS inauguré en 2015 par le RX-7 V. Le champ de vision est ainsi plus important, en particulier sur les côté, tandis que les mécanismes de fixation sont plus compacts. Ces dernièrs facilitent aussi grandement les changement d’écran, qui s’effectuent en quelques secondes sans aucun outil. L’ouverture et le verrouillage sont commandés par un loquet hérité des casques Arai utilisés en Formule 1 et n’appelle à aucune critique. Bihr a insisté pour que le Profile-V soit livré de série avec un écran antibuée. Un choix judicieux, d’autant qu’il s’agit d’une version Max Vision, c’est à dire qui occupe un maximum de surface pour gagner en efficacité et sans perturber le champ de vision. Pour ce qui est du pare-soleil, le Profile-V peut recevoir en option le système Pro Shade qui se monte par-dessus l’écran.

 

Intérieur démontable à 90%

 

Casque intégral Arai Profile-V - Intérieur démontableOutre la sécurité, Arai est réputé pour le confort de ses casques. Le Profile-V ne déroge pas à la règle. Non seulement les textures des tissus sont particulièrement agréables, mais les effort apportés à l’ergonomie générale se ressentent. La forme légèrement plus allongée du casque facilite bien l’enfilage, et offre en prime d’avantage de place au niveau du menton. Les joues bénéficient du système FCS (Facial Contour System) qui reporte les points d’appui sur le bas de la machoire : le casque tient bien en place mais sans avoir les joues écrasées. Concernant la jugulaire, on trouve sans surprise une fermeture double D (le principe le plus fiable) mais son positionnement assez en retrait pourra peut-être s’avérer gênant pour les utilisateurs dotés d’une pomme d’adam proéminente.

Casque intégral Arai Profile-V - Coiffe Plus étonnant, l’intérieur est démontable, mais jusqu’à un certain point. On peut en effet retirer les joues mais seulement une partie de la coiffe. La zone périmétrique est amovible alors que le haut reste dans le casque. Il est malgré tout possible de laver cette partie non démontable à l’eau et au savon, mais on peut s’étonner d’un tel principe à l’heure actuelle. Concernant le poids, la coque fait appel à un nouveau mélange de fibres composites baptisé PB E-CLC qui offre une densité importante pour un poids réduit. Annoncé à 1 500 gr en taille L, nous l’avons mesuré à 1 480 gr. C’est mieux qu’avant, mais c’est toujours 100 à 150 gr de plus que chez la concurrence. Cependant, le bon équilibre du casque rend cette différence très peu perceptible une fois sur la tête.

 

Entrée de gamme ++

 

Vendu comme un casque pour découvrir ou redécouvrir l’univers Arai, le Profile-V est en fait beaucoup plus polyvalent que ne le voudrait son positionnement dans la gamme. Outre quelques petits détails comme la coiffe semi-démontable ou les extracteurs arrière toujours ouverts, ce casque cumule les points forts. Un modèle qui semble parti pour remettre Arai sur de bons rails, si ses qualités dynamiques s’avèrent convaincantes. Pour cela, ne manquez pas la deuxième partie de notre test qui arrivera prochainement.

Essai publié le mardi 19 mars 2019 par Valentin Bayle

Les plus

confort
look
finition
sécurité

Les moins

coiffe semi-démontable
poids encore un peu élevé
coloris disponibles

Vos commentaires