Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Essai

Casque phare de BMW dans la catégorie des modulables, le récent System 6 compte bien faire office de référence pour qui recherche qualité, confort et finition. En a-t-il les moyens et ses prestations sont-elles à la hauteur des moyens demandés pour se l'offrir ? Réponses dans notre essai complet.

Mise à jour : Ce casque est à présent remplacé par le System 6 EVO au sein de la gamme BMW.

La gamme de casques n'est pas bien complexe chez BMW. Ainsi, pour les modulables, il y en a... un. Remplaçant d'un System 5 qui avait mis la barre assez haut, le System 6 est donc la seule réponse du fabricant allemand pour ceux qui veulent un casque dédié à toutes les routes, par tous les temps. Et pourtant, au premier regard, on remarque un changement d'aspect étonnant mais bienvenu.
Moins massif, le BMW System 6 est assurément plus sportif dans sa ligne générale. Il suffit de regarder les photos pour s'en convaincre. Ici dans une livrée noire et bleue nommée Sparc, le System 6 surprend par un gabarit contenu et surtout un poids peu élevé. Avec 1 590 grammes vérifiés (pour taille L) alors que la coque injectée — renforcée de fibre de verre — accueille un second écran solaire et de nombreuses mousses relativement denses, ce System 6 signe déjà une belle performance.

Sportif sans sacrifier le confort

Casque moto et scooter modulable : BMW System 6Si le poids peut sembler un peu élevé au regard de ce qui se fait sur certains casques, il faut bien garder à l'esprit que le System 6 n'est pas un casque 100 % sportif. Et pourtant, le maintien offert par les mousses et l'aérodynamisme bien étudié de ce casque font qu'on ressent peu son poids lorsqu'on roule. Seuls le poids à l'arrêt et sa prise au vent latérale à haute vitesse trahissent sa destinée Grand Tourisme. D'ailleurs, en usage grand tourisme, quelle claque !
Une fois le casque sur la tête, on rabat la mentonnière. Le verrouillage par crochets métalliques se fait dans un bruit feutré, dont on ne peut que penser qu'il a été étudié pour offrir un sentiment de qualité. Le film Pinlock ne gêne pas trop la visibilité même si on pourrait chicaner en demandant une taille légèrement revue à la hausse. Nouveauté du System 6, l'écran solaire rétractable se manipule sans y penser, même avec de gros gants d'hiver. Long, il protège même des réverbérations sur un bitume mouillé par exemple. Fait appréciable, cet écran solaire s'est montré peu sensible à la buée, un vrai plus sous un beau soleil d'hiver.

Silence à bord

Casque moto et scooter modulable : BMW System 6Ce qui surprend le plus quand on porte le BMW System 6, c'est le bruit. Ou plutôt son absence. Le visage bien tenu par des mousses au contact agréable, on est vraiment bien isolé des bruits ambiants, très atténués. Le System 6 arrive même ici à faire mieux que son homologue germanique Schuberth C3. Une fois en route ce "silence" relatif en devient presque déroutant. Si tant est que vous utilisiez une moto carénée. Sur un roadster dépourvu de saute-vent ou de pare-brise, un léger sifflement parvient à se faire entendre au niveau de la partie supérieure des articulations de l'écran. Rien de gênant, mais l'arrivée de ce bruit surprend par rapport à l'impression de cocon qu'on ressent à vitesse modérée. L'écran justement, demande un peu d'attention pour se verrouiller totalement sur son dernier cran. Sur notre modèle, il fallait le verrouiller une fois à gauche, puis à droite. Étrange (souci limité à notre modèle d'essai ?) mais finalement peu gênant puisqu'on finit par actionner plus simplement l'ensemble de la mentonnière. Et si vous craignez d'avoir trop chaud, sachez que les deux seules aérations se montrent vraiment efficaces. À l'inverse, la rallonge de bavette de menton fera le bonheur de ceux qui craignent pour les courants d'air trop frais en hiver.

Le System 6 n'est toutefois exempt de défauts. Au premier chef, on reprochera un intérieur annoncé comme démontable et lavable, mais difficile à déhousser correctement sans forcer. Comme vous pouvez le voir sur les photos, seule la coiffe et quelques éléments ont pu être démonté sans devoir trop insister, avec la crainte de ne pas pouvoir remonter correctement l'intérieur d'un casque à plus de 550 €. À ce tarif, on pouvait espérer des manipulations plus aisées, à l'image d'un écran principal positionné sur des glissières. Idéal pour le démonter avant de le laver.

Affiché à 579 € dans les versions décorées, le System 6 est un casque de haut niveau, ce que confirment les notes attribuées et ne manquera pas de confirmer l'image de très bonne finition de BMW.
Il se pose également en redoutable concurrent d'un Scuberth C3. Deux variations autour des casques de tourisme rapide et confortable dont nous ferons prochainement un comparatif.

Essai publié le mardi 09 février 2010 par Ludovic Vidal

Les plus

Finition
Silence
Confort

Les moins

Prix
Nombre de décos
Mousses quasi fixes

Vos commentaires