Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Essai

Tout frais sur le marché du casque, Brembo innovait l'an passé en présentant son système de fermeture AFB. Le principe est celui de la ceinture de sécurité automobile. Que donne cette nouveauté en utilisation quotidienne ? Pour le savoir, lisez le test. En voitu.. Au guidon !

Casque intégral moto et scooter Brembo B-Tech : Les photosLe pari est osé de la part de Brembo. Véritable référence dans le monde de la moto pour ses freins, l'Italien s'est associé à NewMax pour produire un casque avec un système de rétention on ne peut plus original. Enfin, original pour les deux-roues. Car Sabelt, spécialiste mondial du secteur et propriété de Brembo, a en fait miniaturisé la ceinture de sécurité qu'on trouve dans chaque voiture. Pensé pour les utilisateurs urbains, cet AFB séduit-il ? Après l'essai, oui. Dommage que le casque B-Tech souffre d'autant de faiblesses.

AFB : Un système intuitif

Après la première surprise du poids, constaté à 200 grammes de plus que ce qu'indique le constructeur, ce qui frappe quand on enfile le B-Tech, c'est que les rondeurs de l'extérieur se perçoivent également de l'intérieur. Très bombé, l'écran ne perturbe pas la vision, mais semble très éloigné du visage. Cela ne manquera pas d'interpeller les habitués mais devrait rassurer les nouveaux utilisateurs de deux-roues qui sont parfois sujets à une sensation de claustrophobie dans un casque intégral. En tout cas, ces formes participent à rendre le Brembo B-Tech unique et remarquable, au sens premier du terme.
Casque intégral moto et scooter Brembo B-Tech : La vidéoUne brève pression sur le bouton rouge situé sur la droite du casque et la sangle du Automatic Fit Belt se tend, dans un léger bruit. Si le mouvement est rapide (voir la vidéo), on pouvait craindre que la sangle ne vienne fouetter la peau. Il n'en est rien, d'autant que la sangle est assez large. Elle mesure 30 millimètres de large, alors que la moyenne est habituellement de 20 millimètres. L'avantage du système AFB est immédiatement perceptible : la sangle est tendue correctement, sans étrangler, et ne risque pas de se détendre au bout de quelques mois puisque chaque fois qu'on appuie sur le bouton, le serrage est ajusté au mieux. Pour enlever le casque, une pression sur le bouton rouge, on tire sur la sangle, qui se desserre sans effort.
À l'usage, le système AFB est un vrai plaisir. On met et enlève le casque en gardant ses gants, même si ce sont de gros gants d'hiver. Le Brembo B-Tech a tout pour séduire ceux qui doivent ôter souvent leur casque et pestent devant les manipulations trop nombreuses et fréquentes. En revanche, certains détails n'ont pas vraiment leur place sur un casque de ce prix.

Une finition aléatoire et un bruit trop présent

Casque intégral moto et scooter Brembo B-Tech : Les photosPremier constat : si l'articulation de l'écran, imitant un disque de frein, est bien trouvée, on ne peut pas en dire autant du joint d'écran et des aérations. Ces dernières sont tout simplement inutiles. Celle du front ne débouche pas dans la calotte et celles de la mentonnière ne sont qu'esthétiques. En parlant d'esthétique, le joint d'écran en mousse rouge est du plus bel effet. Mais on s'interroge sur son vieillissement, surtout en milieu urbain, où elle risque fort de finir marron de saleté.
Autre souci, qui ne chagrinera que ceux qui s'aventurent hors de la ville : le bruit. Le B-Tech, s'il offre le même champ de vision qu'un casque jet, en offre également la même non-isolation au vent. L'air circule beaucoup devant le visage et au niveau des oreilles. La buée a donc beaucoup de mal à s'installer, mais à partir de 60 km/h, on conseille vivement les bouchons d'oreille ! Enfin, nombreux seront ceux qui auraient sans doute apprécié un second écran solaire, élément qui se trouve maintenant sur la grande majorité des casques urbains et de tourisme.

Premier casque intégral à intégrer le sympathique système AFB, le Brembo B-Tech offre le meilleur comme le très moyen. Dans le meilleur, on citera sa sangle de type "ceinture de sécurité", vraiment pratique et confortable ainsi qu'un champ de vision proche de la perfection. Malheureusement, une finition pas toujours optimale et une isolation indigne d'un intégral lui coûtent trop souvent les bonnes notes. D'autant plus qu'à près de 350 €, Brembo fait payer au prix fort la nouveauté technologique. Malgré tout, saluons l'effort d'innover sur un secteur où on pensait que ça devenait impossible. Une version 2 tenant compte des défauts ici relevés aurait toutes les chances de damer le pion aux casques aujourd'hui "tendance" chez les scooteristes et autres adeptes des deux-roues citadins.

Et vous ? Convaincus par ce système AFB ou attendrez-vous avant de vous laisser tenter ?

Essai publié le vendredi 01 octobre 2010 par Ludovic Vidal

Les plus

Système de fermeture AFB
Champ de vision
Look atypique ...

Les moins

Bruit
Tarif
Pas d'écran solaire
... Look atypique

Vos commentaires