Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Casque Caberg Ego

Présentation

L’aération reste l’un des grands défauts de l’intégral. Caberg a donc décidé de donner un nouveau souffle à ce segment avec son nouvel Ego, un casque dont la calotte présente une grande surface ventilée.

Casque intégral ventilé Caberg EgoVous pestez contre la chaleur moite qui règne sans partage à l’intérieur de votre intégral ? Caberg a voulu en tenir compte lors du développement de l'Ego, son dernier casque en injecté. Il embarque un système qu’on croise régulièrement sur les casques jet étiquetés “été” : une partie de sa calotte (60 cm² pour être exact) au sommet du crâne cède sa place à une plaque de tôle d’inox perforée, prévue pour laisser le flux d’air circuler sur votre cuir chevelu.

Sans s’engager sur l’efficacité de cette aérations baptisée CASC (pour Caberg Air Safety Concept), on ne peut nier que la taille de l’ouverture pratiquée dépasse la moyenne des aérations sur un intégral habituel, voir la photo de l’intérieur.

Un intégral trépané pour l’aération

Casque intégral ventilé Caberg EgoLe fabriquant italien lui prête par ailleurs la même résistance mécanique en cas de choc qu’un intégral injecté standard. Cette ventilation s’avère bien entendu obturable à l’aide d’un volet quand la météo n’est pas propice à trop de circulation d’air. Espérons qu’il soit bien étanche.
L’ensemble paraît plutôt bien intégré à la ligne globale du casque et ne semble pas affecter outre mesure le poids, donné pour 1 450 g.
Pour le reste, le casque Caberg Ego ne déroge pas aux habitudes de l’Italien : il est pourvu d’un écran secondaire fumé, d’un intérieur démontable et lavable ainsi que d’une boucle micrométrique. On notera également que l’écran est équipé d’une lentille anti-buée Pinlock, la référence en la matière : saluons l’effort à ce niveau de prix.
Sachez enfin que les tailles proposées vont du XS au XXL et que le prix de lancement du casque Caberg Ego est fixé à 219 € en peinture unie ou 239 € en version déco.

Présentation publiée le vendredi 26 novembre 2010 par Loïc Bonraisin

Vos commentaires