Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Essai

Le casque intégral Dies Chronos représente le fer de lance de la marque. Sur le papier, il met en avant sa garantie innovante et un prix apparemment contenu pour séduire. Confirme-t-il sur la route ? Le passage de la théorie à la pratique ne lui réussit pas vraiment.

Casque intégral moto et scooter Dies ChronosCréée par Dafy-Moto, Dies tente en premier lieu de se distinguer par la garantie d'un remplacement du casque à tarif réduit, voire gratuitement en cas d'accident. En ajoutant un prix de vente très contenu, le casque Chronos semble disposer de plusieurs cordes à son arc pour séduire motards et scootéristes. Elles n'ont pas toutes résisté à notre test.

Casque Dies Chronos : De beaux atours

Casque intégral moto et scooter Dies ChronosLors de son arrivée dans nos locaux, le casque Chronos s'est exposé au verdict de la balance. Et ce dernier s'est révélé peu favorable.
Alors que la taille M était annoncée à 1 350 grammes, nous avons trouvé 250 grammes de plus pour la taille L, comme l'indique d'ailleurs l'étiquette. Cette première déception passée, le Dies Chronos affiche rapidement sa principale force : une finition globalement correcte et homogène. On trouve par exemple du mesh et du simili-cuir perforé à la base des mousses et le même simili-cuir à l'intérieur de la mentonnière. À l'extérieur, les ajustements sont convenables et les différents curseurs (de ventilation ou d'écran solaire) offrent une réponse franche, ce qui n'est pas toujours le cas dans ces gammes de prix. De même, la boucle micrométrique est en métal, ce qu'on apprécie.
C'est par la suite que le tableau se gâte.

Un confort et des prestations en retrait

Casque intégral moto et scooter Dies ChronosLe tissu des mousses de joue, en contact direct avec la peau, s'avère peu agréable, notamment quand on enfile ou retire le casque les jours de forte chaleur. Et ce n'est pas la ventilation offerte par le casque qui vous évitera de transpirer, car les aérations font preuve d'une efficacité symbolique. Celle présente sur la mentonnière n'est pas alignée et débouche sur du plastique tandis que celles du front laissent tout juste passer un filet d'air quand on est à pleine vitesse. En revanche, la trop courte bavette n'évite aucun remous ; les porteurs de lentilles en seront quittes pour une séance de larmes. L'écran solaire amovible, long et assez foncé, atténue les turbulences intérieures. Son mécanisme offre un verrouillage franc, c'est quasiment un sans-faute de ce côté.
Enfin, on regrettera un bruit omniprésent et un maintien trop juste, les mousses serrant surtout à l'arrière des joues, qui limitent l'usage du Dies Chronos aux trajets urbains. Enfin, l'absence de lentille Pinlock pour laquelle l'écran ne dispose d'aucun pré-perçage, le traitement anti-buée montrant ses limites quand les températures tombent sous les 10 °C.

Avec un prix de vente débutant à 170 €, le casque intégral Dies Chronos semble être une bonne affaire. Malheureusement, il déçoit au regard de ce que propose la concurrence dans la même gamme de prix. On a ici un casque aux prestations d'entrée de gamme pour un tarif de moyenne gamme, ce qui se voit rapidement sur les notes obtenues. Si la garantie SecuriDies mise en place par Dafy-Moto explique en partie ce tarif, il reste à voir si on achète un casque dans l'optique de se le faire remplacer suite à une chute, ou pour rouler confortablement au quotidien. Partant de ce principe, il y a des défauts qui ne sont pas pardonnables à ce prix.
Parmi les casques que nous avons testés, on trouve par exemple le Scorpion Exo-500 Air qui, à moins de 200 € propose des mousses vraiment confortables, un large Pinlock et un rapport qualité/prix bien supérieur.

Essai publié le jeudi 12 juillet 2012 par Ludovic Vidal Dernière modification le jeudi 19 juillet 2012

Les plus

Garanti 5 ans
Remplacé gratuitement en cas d'accident
Quelques détails de finition

Les moins

Ventilation peu efficace
Faiblesse du maintien
Bruit très élevé
Rapport prestations/prix

Vos commentaires